Angola: BM injecte dix millions de kwanzas pour la santé

Luanda — Dix millions de kwanzas par mois seront injectés à partir de cette année (2020) par la Banque mondiale (BM) au secteur municipal de la santé d'Icolo et de Bengo, à Luanda, dans le but d'améliorer le fonctionnement des établissements de santé.

S'adressant à l'ANGOP mercredi, la directrice municipale de la santé, Alexandrina Fernandes, a déclaré que le financement contrôlé par la BM permettra d'améliorer la qualité de l'assistance médicale et médicamenteuse.

Parallèlement à l'action de financement, le responsable a souligné qu'une série de programmes de formation sont prévus pour les techniciens de santé afin qu'ils approfondissent leurs connaissances.

Quant au programme de prévention et de lutte contre la tuberculose, Alexandrina Fernandes a souligné que les services de prise en charge des patients atteints de tuberculose étaient en cours de décentralisation. Ces services n'étaient disponibles qu'à l'hôpital municipal.

Désormais, les services seront fonctionnels dans les postes et centres de santé communautaires, c'est pourquoi, récemment, une formation sur le diagnostic et traitement des maladies à taux de mortalité élevé a été dispensée.

Cette formation a duré deux jours et été suivie par 32 techniciens.

La municipalité d'Icolo e Bengo a une extension territoriale de 3 309,7 kilomètres carrés, et est composée des districts de Catete et Bela Vista et les communes de Cabiri, Bom Jesus, Quiminha, Cassoneca et Caculo Cahango.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.