Cameroun: Retour au pays de deux petites sœurs siamoises opérés à Lyon

Les deux petites siamoises, séparées il y a deux mois à Lyon, sont de retour saines et sauves au Cameroun. Elles sont revenues sous les acclamations de proches à l'aéroport de Yaoundé.

Bissie et Eyenga, deux petites siamoises camerounaises, ont été séparées il y a deux mois à Lyon, en France, lors d'une opération délicate qui était une première pour l'hôpital pédiatrique de Lyon. Elles sont revenues le mardi 21 janvier au Cameroun, acclamées à l'aéroport de Yaoundé avec leur jeune mère par des dizaines de proches et de curieux.

Elles paraissaient bien portantes dans leur petit ensemble rose, mais intimidées. Bissie et Eyenga Merveille sont nés le 6 novembre 2018 dans le centre du Cameroun à Ayos. Les bébés sont alors reliés par l'abdomen, avec une partie du foie en commun. La maman, Laurelle Ngali, a 18 ans quand elle accouche en urgence, au Cameroun, par césarienne. Elle est rejetée par son père et sa mère.

Une vingtaine de personnes pour l'opération

Les nourrissons attendent des mois à l'hôpital pédiatrique pour être opérés. Le transfert en France se fait grâce à l'association La Chaîne d'espoir et à l'État camerounais, principalement. Les deux siamoises vont à l'hôpital Femme Mère Enfant des Hospices Civils à Lyon, un des plus grands hôpitaux pédiatriques de France.

Après une opération qui a duré sept heures, l'équipe du professeur Pierre-Yves Mure composée d'une vingtaine de personnes a réussi une prouesse médicale et humaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.