Bénin: Le vaudou perdure à travers les âges

Au Bénin, Ouidah, ex-port d'embarquement des esclaves, berceau de la religion vaudou, clôture les célébrations de la fête du 10 janvier. Le vaudou va se donner en spectacle, autour de l'arbre de la panthère, un arbre vénéré, aussi impressionnant qu'un iroko centenaire. Le chef exclusif de la religion vaudou au Bénin a présidé la cérémonie.

Partie du Bénin, cette religion est arrivée en Haïti et au Brési. Persécutée dans les années 72 par le pouvoir marxiste du Bénin, l'ancien président Nicéphore Soglo va la réhabiliter en instituant une fête annuelle du vaudou célébrée tous les 10 janvier.

Depuis le vaudou est choyé, le président Patrice Talon l'a inscrit en bonne place dans l'offre touristique avec l'inauguration l'année prochaine d'« une route des couvents ». Ce côté culturel et patrimonial de la religion plait-il aux jeunes béninois, s'y intéressent-ils ?

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.