Congo-Brazzaville: Réinsertion sociale - Basti Mabondzo se reconvertit en agriculteur

Pratiquant des activités agricoles et ayant délaissé les armes, Basti Mabondzo, l'ex-ninja multiplie les activités lucratives à Mindouli, dans le département du Pool, pour subvenir à ses besoins et réussir sa réinsertion sociale.

L'ex-combattant Basti Mabondzo veut se donner des moyens de réussir son autonomisation. Il arpente les rues de Mindouli jour après jour à la recherche de la ferraille qui lui permet de vendre des débris de métaux ou des éléments de construction en fer. Basti Mabondzo ne s'arrête pas là. Son permis de conduire lui permet également d'alterner entre la ferraille et la conduite dans le transport en commun.

« Il est vrai que beaucoup d'entre nous ne travaillons pas encore; mais une chose est sûre parmi nous plusieurs se sont reconvertis et s'occupent actuellement d'une façon ou d'une autre. Entre nous, il y a des ouvriers, des agriculteurs et d'autres exerçant de petits métiers. Le fait que la paix soit revenue, nous espèrons que Dieu fera grâce dans la mesure où chacun de nous trouve un petit truc à faire pour ainsi pouvoir venir en aide à nos familles respectives », a confié Basti.

Basti Mabondzo se réjouit de l'atmosphère de paix qui règne actuellement dans le village de Mindouli. Pour lui, après les troubles sociopolitiques dans le Pool, le calme a repris pleinement le terrain. Les populations vaquent librement à leurs occupations.

A cet effet, l'ex-combattant aspire et souhaite que cette atmosphère de quiétude soit pérenne ; car les populations ne désirent en aucun cas revivre le calvaire enduré lors des années de la guerre « Les ex-miliciens sont des intellectuels et des responsables. Nous voulons que nos enfants, femmes et familles vivent bien. Avec le climat actuel, les jeunes ne vont plus se laisser emporter par des actes de vandalisme », a-t-il déclaré.

Selon l'ex-combattant détenteur d'un champ, la réhabilitation des infrastructures de base, la construction des usines, l'organisation de différentes activités par les pouvoirs publics permettra à tout un chacun de s'occuper afin de se détourner des actes de violences. Une initiative qui va permettre aux anciens combattants de mieux se réintégrer.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.