Bénin: Les élections communales fixées au 17 mai

Au Bénin, les prochaines élections communales se tiendront le dimanche 17 mai 2020, a annoncé mercredi le Conseil des ministres. C'est le code électoral modifié et promulgué le 15 novembre qui va régir le scrutin et, attention, l'introduction du système de parrainages oblige à gagner au moins 16 villes.

Cela va compter pour l'élection présidentielle de 2021. 77 conseils communaux seront élus, ce sont eux qui choisiront les 77 maires. On ne parle plus de municipales, mais plutôt d'élections communales.

Les nouvelles règles compliquent la tâche aux petits partis parce que la loi oblige les formations à présenter les listes de candidatures dans tous les arrondissements et il y en a 546.

Ensuite, pour être éligible à la répartition des sièges, il faut obtenir 10% des suffrages au plan national. Et les scores obtenus au soir du 17 mai vont peser pour la validation des candidatures à l'élection présidentielle qui sera organisée début 2021.

Le duo candidat au poste de président de la République et de vice-président de la République doit recueillir le parrainage d'au moins 16 maires élus. C'est l'un des enjeux majeurs.

À ce jour, 11 partis politiques ont obtenu leur récépissé d'existence légale, entre autres les deux partis du camp Talon et pour l'opposition la FCBE de l'ancien président Boni Yayi. L'USL de Sébastien Adjavon, Restaurer l'espoir de Candide Azanai et le parti communiste ne sont toujours pas reconnus, faute de récépissé.

Et comme personne n'a oublié l'épisode du certificat de conformité qui a recalé toute l'opposition lors des législatives d'avril 2018, le gouvernement demande à l'administration publique de faciliter la délivrance des documents nécessaires aux candidats.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.