Centrafrique: Touadéra remet le rapport des consultations nationales

En RCA, le président Touadéra a remis ce mercredi 22 janvier le rapport des consultations nationales ainsi que du projet de loi sur la Commission Vérité Justice Réconciliation et Réparation, tiré des recommandations des consultations nationales menées l'année dernière. La mise en place de la CVJRR est l'une des recommandations fortes du Forum de Bangui en mai 2015, et repris dans l'accord de Khartoum.

En tout, ce sont près de 2 000 personnes qui ont participé à ces consultations. Victimes et membres des groupes armés ont pu s'exprimer, explique la ministre de l'Action humanitaire et de la réconciliation, Virginie Mbaïkoua : « Vraiment, c'est un travail inclusif et en même temps il y a une démocratie participative, ceci dans le but qu'on parle le même langage et que personne ne vienne dire que 'je ne suis pas associé'. On voulait vraiment que cette fois-ci les Centrafricains parlent le même langage et que nous puissions trouver le chemin qui va nous amener vers la paix et surtout aller vers l'apaisement de cœur. »

Des travaux qui ont été menés dans la sérénité malgré les différents évènements qui ont touché le pays l'année dernière, assure la ministre. « Nous avons conduit ces consultations dans les sept régions de la République. Nous avons mené les consultations dans un climat apaisé et c'est ça qui a permis aux gens de s'exprimer librement. Si le processus a pris certes du temps, c'est parce que nous sommes un pays en conflit et qu'il y a des situations imprévisibles qui nous prennent de cours et aujourd'hui c'est le résultat qui compte. »

Les consultés demandent à ce que les crimes graves commis depuis la mort du président fondateur en 1959 jusqu'à 2019 soient pris en compte. Une série de recommandations ressort de ce rapport, notamment la neutralité et l'indépendance dans tout le processus de mise en place et de fonctionnement de la Commission.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.