Sénégal: Dakar et Prague signent une convention de non double imposition

Dakar — Le Sénégal et la République tchèque ont signé mercredi, à Dakar, une convention de non double imposition, par laquelle les deux pays espèrent également lutter contre l'évasion fiscale, a-t-on appris du ministère des Finances et du Budget.

Selon un communiqué parvenu à l'APS, cette convention de non double imposition a été paraphée par le ministre sénégalais des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, et l'ambassadeur de la République tchèque au Sénégal, Miloslav Machalek.

Elle "permet d'éviter de payer doublement les charges fiscales dans les deux Etats", explique le communiqué reçu des services du ministère des Finances et du Budget.

"L'avantage de cette convention, c'est qu'elle participe à la lutte contre l'évasion et la fraude fiscale", s'est réjoui M. Diallo, dont les propos sont rapportés par le communiqué.

Dans les perspectives nées de la signature de cette convention de non double imposition, signale le texte, la République tchèque "va réhabiliter cinq (5) aéroports régionaux au Sénégal".

Le gouvernement sénégalais, de son côté, compte à travers cet accord promouvoir "une meilleure fiscalisation de l'entreprise TRANSCOM, qui a en charge la réhabilitation" de ces aéroports en question.

L'ambassadeur tchèque Miloslav Machalek s'est félicité de ce "nouveau jalon" qui devrait contribuer à "embellir davantage la coopération bilatérale sénégalo-tchèque", selon le communiqué.

"C'est un moment historique entre nos deux Etats", a-t-il estimé, tout en rassurant à propos de la société Transcom, qui peut, dit-il, se prévaloir d'une expertise "avérée" dans le domaine de la réhabilitation d'aéroports.

"A terme, cette mesure de non double imposition va encourager d'autres entreprises tchèques à venir investir au Sénégal", indique-t-on de même source, avant de conclure que le gouvernement "compte poursuivre cette dynamique pour élargir la coopération dans d'autres secteurs porteurs".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.