Sénégal: Le G7 décrète une grève totale suivie d'une marche, ce jeudi

Saint-Louis — Abdoulaye Ndoye, secrétaire général du cadre unitaire syndicale des enseignants du moyen secondaire (CUSEMS), a annoncé mercredi, à Saint-Louis, que les enseignants membres du G7, vont observer une grève totale, ce jeudi, suivie d'une marche prévue à Dakar, à partir de 15 heures.

M. Ndoye s'exprimait à l'issue d'une assemblée générale des syndicats tenue au lycée Cheikh Oumar Foutiyou Tall, ex lycée Faidherbe de Saint-Louis. Ces syndicats ont observé mercredi un débrayage et des assemblées générales.

Il a relevé qu'un plan d'actions est lancé par les syndicats affiliés au G7, notamment le CUSEMS, SELS, SELS A, L'UDEN, le SAEMS, le SNELAS FC et le SIENS, pour "exiger du gouvernement le respect des accords consignés dans le protocole d'accords du 30 avril 2018".

"Nous sommes restés un an sans perturbation majeure et une lettre d'alerte a été adressée au chef de l'état, ainsi que des préavis déposés, sans pour autant trouver une volonté politique de la part du gouvernement", a-t-il déploré.

Selon lui, les engagements de mettre en solde 10.000 professeurs n'ont pas respectés, les payements des rappels se sont faits avec "une surimposition sur les rappels et sur cela les enseignants ne sont pas d'accord".

Le syndicaliste a souligné que "les enseignants sont en train de mener un combat pour l'équité et la justice, pour tous les agents de l'état, afin que le système rémunération de ces agents de l'état soit plus équitable".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.