Sénégal: 600 milliards de FCFA d'investissements annoncés pour éclairer le pays

Après l'hydroélectricité et le solaire, le Sénégal prend l'option d'entrer dans l'ère de l'éolienne, avec la mise en service de 55 MW sur les 158 MW prévus à la centrale de Taïba Ndiaye.

Selon Telex Confidentiel Afrique, une publication online bimensuelle de 8 Pages éditée par Confidentiel Afrique, le gouvernement est en train de mettre en place une stratégie de conversion du gaz en électricité ; afin de lui permettre, à compter du démarrage de la propre production de gaz, attendu entre 2022-2023, d'être à l'abri des fluctuations des prix de l'électricité dues à la conjoncture internationale.

L'État envisage d'investir 600 milliards de FCFA pour un meilleur et large accès des populations à l'électricité.

« Le président Macky Sall tient comme à la prunelle de ses yeux, au chantier énergétique, pilier essentiel du Plan Sénégal Émergent (PSE) », lit-on dans cette publication consacrée à l'Afrique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.