Congo-Kinshasa: Présidence de la République - « La dissolution du Parlement n'est pas à l'ordre du jour »

La dissolution du Parlement pour le chef de l'Etat n'est pas à l'ordre du jour, a précisé la présidence de la République dans une note expliquant le discours de Félix Tshisekedi devant les Congolais de Londres.

« Il ne souhaiterait pas en le faisant, créer une crise au pays. Toutefois, a-t-il souligné, s'il est mis dans une situation où il n'arriverait pas à satisfaire le peuple qui l'a élu, il n'y aura pas d'autre choix », a ajouté la note de l'équipe de communication de la Présidence.

Pour ce qui est de la coalition FCC-CACH, poursuit le document, le président de la République « a conscientisé tout le monde, que ce soit les membres du FCC que ceux du CACH de travailler pour l'intérêt supérieur de la nation et non pour les familles politiques auxquelles nous appartenons».

Avant de poursuivre : «Nos détracteurs commencent déjà à murmurer et à nous prêter de mauvaises intentions en disant qu'après une année, conformément à la Constitution, le président devrait dissoudre le Parlement. Alors que moi personnellement, je ne rêve pas pour le moment de le dissoudre pour éviter une crise au pays. Par contre, si vous me poussez ou me mettez dans une situation telle que je ne sois plus à mesure de servir mon peuple comme il se doit et que j'estime que « Si la mission pour laquelle j'ai été porté à la tête de l'Etat est étouffée, je n'aurai pas d'autre choix que de dissoudre le Parlement », a déclaré en substance Félix Tshisekedi à Londres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.