Sénégal: Matar Bâ - "Les Sénégalais ont désormais une perception positive du sport"

Dakar — Le ministre des Sports Matar Ba dit avoir constaté un changement positif dans la perception que les Sénégalais ont du sport et des sportifs en général, une évolution qui oblige selon lui les gouvernants à accroître les investissements consacrés à ce secteur.

"Contrairement à un passé récent où le sport était perçu comme un passe-temps, un loisir, nos concitoyens comprennent maintenant les grands enjeux du sport et son importance dans la marche du monde", a-t-il expliqué dans un entretien avec des médias dont l'APS.

"Aujourd'hui, les populations sont moins choquées quand des investissements sont faits pour ériger ou réhabiliter les infrastructures sportives", selon Matar Bâ.

Au-delà des retombées du sport sur l'image du Sénégal et de son impact sur la santé des populations, les sportifs sénégalais, à l'image de Sadio Mané (football) et Gorgui Sy Dieng (basket) et autres, "sont chéris à travers leur engagement pour l'amélioration des conditions de vie de leurs concitoyens", a indiqué M. Bâ.

"Ces jeunes personnes ont réussi et ils tirent vers le haut leur pays en investissant dans l'éducation et la santé, ce qui est formidable", a-t-il dit, se réjouissant de la volonté de l'Etat d'accompagner le sport et les sportifs.

"L'Etat fera tout pour que le gap en infrastructures soit un mauvais souvenir", a assuré Matar Bâ, soulignant que "le sport est un facteur de stabilité sociale dans notre pays".

Dans cette perspective, Matar Ba, par ailleurs maire de Fatick (centre) a invité les populations à la finale devant opposer samedi deux clubs de sa ville, dans le cadre des championnats populaires dits navétanes.

"Ce sera une finale des populations du Sine et du Saloum", a-t-il promis, tablant à ce sujet sur le fait que cette rencontre sera "un moment de communion et de partage".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.