Sénégal: Ministère du Tourisme et des Transports aériens - « Il n'y a aucun licenciement », selon l'autorité de tutelle

Dans un communiqué transmis au Journal de l'économie sénégalaise (Lejecos), le ministère du Tourisme et des Transports aériens informe que les contrats de certains agents des directions et services du ministère sont arrivés à leur terme le 31 décembre 2019 et qu'il est

demandé aux différents responsables d'assurer la continuité du service en attendant la finalisation du processus de réaffectation du personnel.

Selon le document, contrairement à ce qui a été avancé dans une certaine presse, il n'y a aucun licenciement au ministère.

« C'est plutôt dans un souci d'assainissement de son département, que le ministre Alioune Sarr a commandité, auprès de son service d'inspection interne, une revue de l'ensemble de son personnel en vue de procéder à une répartition guidée par l'adéquation profil/ emploi.

Il s'avère que la moitié du personnel est composée de contractuels dont certains ne sont pas connus des services du ministère », précise-t-on.

La même source signale qu'il sera procédé à une réévaluation des besoins en personnel contractuel, afin de conclure de nouveaux contrats avec ceux dont les compétences sont nécessaires au bon fonctionnement du Département.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.