Burkina Faso: Lutte contre la cécité - Lions club Ouaga Harmonie "dépiste" gratuitement 350 élèves

23 Janvier 2020

La lutte contre la cécité fait partie des principaux objectifs du Lions club international. Selon Dieu-donné Hubert Millogo, Gouverneur du District 403 A3, cette campagne de dépistage dans le domaine de l'ophtalmologie entre dans le cadre des "closes globales" des Lions. «La vue est un domaine dans lequel il est demandé aux Lions d'intervenir.

S'agissant des closes globales, il en existe 5 qui sont la faim, l'environnement, le cancer infantile, le diabète et la vue.

Nous intervenons dans le domaine de la vue depuis déjà bien longtemps c'est à dire depuis 8 ans après la création de Lions club. En 1925, Helen Keller a demandé aux Lions d'être des chevaliers pour la lutte contre la cécité.

C'est dans ce cadre que nous intervenons dans le dépistage et donnons des soins éventuellement des corrections par des verres à ceux qui sont malvoyants» a t-il expliqué.

Pour lui, un projet d'une telle envergure dans un établissement est à saluer et est d'autant plus "pertinent" puisqu'il existe des enfants qui souvent ne réussissent pas simplement parce qu'ils sont "malvoyants mais ils l'ignorent".

A la question de savoir ce qui a motivé le choix d'une école primaire, la présidente du Lions club Ouagadougou Harmonie Kadidia Sangaré répond : «Nous avons pensé qu'il y a beaucoup d'échecs scolaires souvent dus au faite que les enfants ont du mal à bien voir et avant qu'on ne s'en rende compte il peut être trop tard.

C'est ce qui a motivé le choix d'une école primaire pour cette campagne. Les élèves qui présenteront des anomalies se verront octroyer des lunettes de corrections». Selon Kadidia Sangaré, la pérennisation de cette activité, permettra la révision des verres chaque année.

Sekou Dao, représentant les parents d'élèves, a remercié les donateurs pour cette "faveur" au profit de leurs enfants car dit-il «Nul n'ignore l'importance d'une bonne vue».

Pour la directrice de l'école primaire Nemnin 1, Agathe Balima, c'est un sentiment de reconnaissance et de gratitude qui l'anime envers ce club qui œuvre pour le bien être des bénéficiaires qu'ils sont.

«C'est un geste très salutaire qui va beaucoup nous soulager. Quand on ne voit pas, on ne sait pas où on va. Ils sont nombreux nos élèves dans les classes qui ont des problèmes de vue et souvent nous même sans le savoir nous pensons que l'enfant est paresseux ou ne veut pas faire un effort alors qu'en réalité il ne voit pas bien» a-t-elle déclaré avant d'ajouter

«Que Dieu fasse que Lion's club prospère en ayant toujours en lui ce sens de la solidarité envers ceux qui en ont besoin» .

Cette campagne qui s'est déroulé les 16 et 17 janvier a pris en compte 350 élèves au total.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.