Cote d'Ivoire: Les professionnels de taxis se réjouissent du projet de renouvellement du parc automobile

22 Janvier 2020

Le président du Groupement des professionnels de taxis compteurs (GPTC), Adama Coulibaly, a salué, le mercredi, 22 janvier 2020, au cours d'un point de presse, l'effectivité du renouvellement du parc automobile qui est dans sa phase pilote.

«Il y a dix organisations qui ont bénéficié chacune de 100 millions F CFA pour la mise en œuvre du projet de 'taxis ivoire'.

Le bilan est positif pour les 24 mois d'activité. En plus des nombreux emplois créés, nous sommes en règle avec la banque dans le cadre de ce projet. Nous tenons à témoigner notre gratitude au ministre des Transports pour cette initiative», a expliqué le président du GPTC.

Par ailleurs, il a appelé les constructeurs d'automobile à emboîter le pas au gouvernement en permettant aux transporteurs d'acquérir des véhicules neufs pour leurs activités.

M. Coulibaly a rappelé que le projet de renouvellement automobile avec la première marque de véhicules n'a pas connu un franc succès contrairement à la seconde marque de véhicules.

«Seulement, il y a un coût. Mais l'espoir est permis suite à la visite du Premier ministre au Japon courant août 2019, où au titre des accords, il a été décidé de l'installation d'automobile Toyota en Côte d'Ivoire », a-t-il relevé.

Pour l'extension du projet, le président du GPTC a plaidé auprès du gouvernement pour la massification de ce projet. «Nous sommes à 24 mois d'activité. Il reste 12 mois et il faut massifier la flotte des meilleurs élèves du projet », a indiqué M. Coulibaly.

Au total, 230 taxis compteurs ont été octroyés aux organisations des transporteurs dans le cadre de ce projet.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.