Madagascar: Littérature - Havatsa-Upem, un almanach chargé

2020 sera l'année de la littérature malgache. L'union des Poètes et Ecrivains Malgache (Havatsa-Upem) organisera diverses activités. La Ville des Mille sera le théâtre d'un voyage littéraire.

Le samedi 25 janvier, l'UPEM célèbrera la fête du nouvel an, dans la salle de Tahala Rarihasina à 14h. Ce sera d'ailleurs l'occasion d'accueillir les nouveaux membres. Ensuite, ils élaboreront ensemble le programme de l'année 2020.Le 21 février, journée internationale de la langue maternelle, l'association prévoit un débat-conférence. En effet, pour favoriser le développement durable, les apprenants doivent avoir accès à l'éducation dans leur langue maternelle et dans d'autres langues. C'est grâce à la maîtrise de sa première langue, ou langue maternelle, que les compétences de base en lecture, écriture et calcul peuvent être acquises. En fait, le but est de transmettre la culture, les valeurs et le savoir traditionnel qui jouent un rôle important dans la promotion d'avenirs durables.

Le 23 avril, journée mondiale du livre et de droit d'auteur. Date d'anniversaire de la mort de William Shakespeare et de Miguel de Cervantès. Maisons d'édition, librairies, bibliothèques, instituts culturels et associations d'auteurs se mobilisent aux quatre coins du globe pour promouvoir à cette occasion la lecture, l'industrie éditoriale et la protection de la propriété intellectuelle. L'union des Poètes et Ecrivains Malgache commémorera également cette journée en présentant les œuvres des membres. Le mois suivant, un hommage sera dédié à l'écrivaine Esther Randriamamonjy. Connue dans le domaine de la littérature pour enfants à travers romans et contes, ce trésor national a aussi traduit des histoires écrites en russe, français et anglais pour la jeunesse. « Elle a fait couler beaucoup d'encre, elle mérite un hommage », a précisé Andrianasolo, membre de l'Havatsa-Upem. Le mois de juin est un mois dédié à la langue malgache. Ainsi, des activités animeront plusieurs centres culturels de la capitale. Une collaboration avec des dramaturges malgaches s'effectuera durant tout ce mois.Comme tous les ans, les membres de l'UPEM, siégeant à Antananarivo, visitent les sections implantées dans les régions. Cette année, la descente se fera de juillet à août. Le 6 septembre, l'union des Ecrivains et Poètes Malgaches célèbrera ses 68 printemps. Un autre hommage sera consacré à André Rakotondranaivo, le doyen qui a passé sa vie à écrire. Cet homme de 94 ans a publié plus de 80 livres. Ses oeuvres seront présentées.

Le but est de rapprocher la littérature malgache des jeunes. L'UPEM organisera donc une grande marche de la lecture qui se tiendra dans la Ville des Mille. Un rendez-vous à ne pas rater pour les accros aux livres. Organisé pour la première fois le 5 septembre 2018, l'événement a connu un franc succès.Créé par quinze poètes, écrivains et journalistes, l'Havatsa-Upem enregistre actuellement plusieurs centaines de membres. Pendant toutes les époques qu'elle a traversées, l'objectif principal de l'association est resté inchangé, rehausser la langue et la culture malgache.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.