Madagascar: JIRAMA - Inquiétude de l'Inter-syndical sur la gestion de l'entreprise

La JIRAMA a accusé un déficit de l'ordre de 200 millions de dollars en 2017, selon une étude menée par un cabinet d'audit international, dans le cadre du redressement de la société d'État. Ce déficit s'est accentué pour atteindre près de 400 millions de dollars en 2019. L'Inter-syndical de la JIRAMA a ainsi manifesté son inquiétude sur la gestion de l'entreprise.

Selon ses explications, certains directeurs et consultants engagés durant cette période 2017-2019 continuent d'exercer leurs fonctions au sein de la compagnie nationale de production d'eau et d'électricité, alors qu'ils auraient contribué à la mauvaise situation financière de cette dernière. L'Inter-syndical dénonce particulièrement les dépenses futiles engagées durant cette période.

Procédures de recrutement. Face à cette situation, l'Inter-syndical de la JIRAMA a soulevé que la direction générale de l'entreprise n'a pas tenu sa promesse de lutter contre les malversations. L'Inter-syndical pointe également du doigt les dirigeants actuels qui ne respecteraient pas non plus, les procédures de recrutement au sein de la JIRAMA. « Un nouvel employé utilise les moyens et le véhicule de la société alors qu'il ne dispose pas du statut et n'occupe pas de poste lui permettant de jouir de ces avantages. Une autre personne a été intégrée comme agent de la JIRAMA alors qu'elle venait tout juste de faire sa visite d'embauche. Aucun avis de concours n'a, par ailleurs, été lancé pour son recrutement », ont évoqué les membres de l'Inter-syndical de la société. A noter que le président de la République Andry Rajoelina, lors de son entretien avec la presse, a réitéré que le népotisme ne devait plus être accepté dans le recrutement des agents et personnels au niveau des institutions publiques et des sociétés d'État.

Réunion organisée. Les membres de l'Inter-syndical déplorent également que l'instance disciplinaire bipartite, prévue être constituée par la direction générale et les partenaires sociaux suivant la sentence arbitrale de 2019, n'a pas encore été mise en place. Ainsi, l'Inter-syndical lance un appel de solidarité à tous les employés de la JIRAMA dans le but de proposer des solutions face à ce problème de gouvernance qu'ils jugent être un frein dans le redressement de la société. Une réunion sera organisée à cet effet le samedi 25 janvier 2020 dans l'enceinte du Collège Saint-Michel à Amparibe, a-t-on conclu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.