Madagascar: Taekwondo - Fédération - Inprasith à la tête de la direction de l'arbitrage

Une nouvelle filière mise en place. La Fédération malgache de taekwondo vient de créer la direction nationale de l'arbitrage. L'expert et arbitre international de seconde classe World Taekwondo, Inprasith Phomphakdy a été désigné, lors des championnats de Madagascar de ce week-end, à la tête de la présidence de l'instance nationale de l'arbitrage.

Ce dernier a animé les 8 et 9 janvier derniers un stage pour les arbitres du pays. «Par rapport à leur compétence durant la compétition, c'était bien passé. Mais ils manquent d'expériences. Je pense que ça va s'améliorer au fur et à mesure du temps. On leur a remis beaucoup d'outils à leur disposition et pour les utiliser, forcement ça va prendre un certain temps », souligne l'expert. Les conditions pour une première compétition avec les nouveaux outils ont été difficiles, selon toujours Inprasith Phomphakdy, «mais on a surmonté toutes difficultés, car tout est nouveau pour l'organisation, les coaches et pour les athlètes ».

Chaque arbitre de la fédération aura désormais gratuitement une licence au sein de l'académie de l'arbitrage du taekwondo francophone. C'est une école qui fait du e-learning et a pour vocation principale de former les arbitres à distance. «Ils auront des cours à distance en live où ils peuvent poser des questions... et aussi des supports et des documents. Je vais leur donner des cours avec toutes les thématiques et les changements au sein de la World Taekwondo », poursuit l'arbitre international. «Pour l'heure, tous les arbitres déjà diplômés garderont leur diplôme. Mais je dois désormais les observer en fait pour donner des équivalences suivant leur compétence », conclut l'expert. Ainsi, il devrait venir plusieurs fois par an, en moyenne trois ou quatre fois par saison.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.