Afrique: Amara Traoré - «Avec Koulibaly, Gana, Sadio Mané, Gomis, le Sénégal n'a peur de personne»

23 Janvier 2020

Même s'il retrouvera sur son chemin une équipe du Togo qui ne lui réussi pas souvent, le Sénégal n'aura pas d'appréhensions dans la poule H des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. C'est l'avis de l'ancien attaquant des «Lions» Amara Traoré, à l'issue du tirage au sort effectué, avant-hier mardi au Caire.

Se prononçant sur le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, effectué, avant-hier mardi au Caire, Amara Traoré estime que le Sénégal n'aura aucune raison d'avoir à craindre dans la poule H qu'il partage avec la Namibie, le Togo et le Congo. «Le Sénégal est aujourd'hui premier en Afrique et a des joueurs de dimension mondiale.

Partant de là, si le Sénégal aborde ses matchs d'une manière très sérieuse, continue dans son sillage, il n'y aura aucune raison d'avoir peur de cette poule», a-t-il commenté sur Rfm.

Mais il s'empresse de rappeler ce triste «match nul-défaite», ce triste souvenir qui avait privé le Sénégal d'une deuxième participation au Mondial en 2006.

«Mais, attention au Togo. Je me rappelle, lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2006, le Togo nous avait fait très mal. Il faut dire que le Togo ne nous réussit pas souvent.

Il faut également rappeler qu'en 1994, le Togo était venu faire un match nul au Sénégal. Ces sont des équipes qui ne réussissent pas souvent le Sénégal.

Le Togo est une équipe très compliquée à jouer. Quant au Congo Brazza, c'est une équipe qui monte et qui a montré de bonnes choses. Si le Sénégal reste comme il l'est en ce moment, c'est une poule où il devra sortir.

Avec des Koulibaly, Gana Gueye, Sadio Mané, Gomis, le Sénégal n'a peur de personne. C'est l'épine dorsale de l'équipe du Sénégal. Même s'il faut toujours cette prudence. Il faudra préparer les matchs, la logistique et que tout le monde s'affaire autour de l'équipe, avec des ondes positives», soutient-il.

Interpellé sur les autres groupes, notamment le groupe D de la Côte d'Ivoire, du Cameroun, du Mozambique et du Malawi supposée être la plus difficile, le président de la Linguère de Saint-Louis ne manque pas de dégager ses favoris. «Ce groupe D est un groupe de feu et il y aura un grand qui va tomber, entre la Côte d'Ivoire et le Cameroun.

Si on regarde les performances de la dernière CAN, on peut légèrement donner favori la Côte d'Ivoire. Actuellement, le Cameroun est une équipe à problèmes.

Avec la CAN qu'ils vont organiser, cela peut être cependant une motivation supplémentaire pour se réorganiser. Mais si j'ai à donner favoris une équipe, je donnerai la Côte d'Ivoire», avance-t-il.

Pour le groupe G, jugé également assez indécis, Amara Traoré se penchera en faveur de l'Afrique du Sud.

« L'Afrique du Sud a eu un bon comportement pendant la CAN. C'est une équipe qui monte, une équipe très joueuse. Je pense que le Ghana est un peu vieillissant. C'est ce qu'il a montré ces dernières années.

Mais, les Ghanéens sont comme les Allemands, ils sortent le grand jeu quand vous pensez qu'ils sont morts. Dans cette poule, quand on voit l'évolution des deux équipes, l'Afrique du Sud sort légèrement» favoris, relève-t-il.

A l'issue des éliminatoires qui débuteront en octobre 2020, il faut rappeler que les vainqueurs respectifs accéderont au troisième tour programmée pour le mois de novembre 2021. Cette dernière étape opposera les dix vainqueurs des groupes, qui vont disputer cinq confrontations, en matchs aller-retour.

Un tirage au sort, avec dans un premier pot les cinq meilleures nations au classement FIFA et dans l'autre les cinq moins bien classées, permettra de décider de ces cinq barrages entre les premiers de chaque groupe.

Ces doubles confrontations permettront de déterminer les cinq qualifiés africains pour Qatar 2022. Rappelons également que la Coupe du monde au Qatar aura lieu du 21 novembre au 18 décembre 2022 ; une option de la FIFA qui permet de s'adapter aux conditions climatiques du pays hôte qui accueille le Mondial pour la première fois.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.