Afrique de l'Ouest: Le Maroc étend son emprise aux eaux territoriales du Sahara occidental

Le Maroc vient d'adopter deux lois qui étendent son emprise aux eaux territoriales du Sahara occidental. Une décision contestée par le Front Polisario.

Le Sahara occidental est une ancienne colonie espagnole, dont le statut n'est toujours pas défini. Le Front Polisario milite pour l'indépendance, mais le Maroc revendique sa souveraineté sur ce territoire terrestre et donc aussi maritime.

Ces nouvelles lois établissent la compétence juridique du Maroc, sur cet espace maritime qui va de Tanger à Lagouira, à la frontière mauritanienne. Le Maroc intègre donc les eaux du Sahara occidental, territoire désertique disputé, qui dispose d'un millier de kilomètres de côte sur l'océan Atlantique.

Rabat en contrôle une grande partie, et plaide pour une autonomie sous contrôle. Mais depuis des années, le Front Polisario demande un référendum d'autodétermination, pour les populations sahraouies.

Le Front Polisario estime d'ailleurs que le vote de ces deux lois n'a pas de valeur légale et menace de saisir la justice internationale.

Des gisements de minerais

Le Royaume n'a pas vraiment fourni d'explication en ce qui concerne l'adoption de ces nouveaux textes. Si ce n'est un besoin de mettre à jour ses lois, en matière d'espace maritime.

Pour le journaliste espagnol indépendant Ignacio Cembrero, spécialiste du Maroc, l'explication est double. Il s'agit de réitérer la domination marocaine sur le Sahara occidental et de se mettre en bonne position, au moment de négocier les richesses sous-marines, au large des îles espagnoles des Canaries. Des explorations pour trouver du pétrole ont été menées, mais n'ont pas donné grand-chose. En revanche, il y aurait des minerais, du tellure et du cobalt, explique-t-il.

La question devrait être abordée ce vendredi, puisque le Maroc reçoit la ministre espagnole des Affaires étrangères. Le chef de la diplomatie marocaine se dit prêt au dialogue sur cette question.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.