Congo-Brazzaville: Fibre optique - Des défaillances constatées dans l'exécution du projet Cab

Le ministre des Postes, des télécommunications et de l'économie numérique, Léon Juste Ibombo, ayant convoqué l'équipe de coordination du projet fibre optique, ce 22 janvier, a fustigé le manque de collaboration des gestionnaires et les insuffisances sur les installations du réseau Congo/Gabon.

Le récent désagrément causé par coupure de la fibre optique Wacs a semble-t-il bougé les rangs au sein du cabinet du ministre de tutelle. Si le réseau Congo-Gabon était opérationnel, a mentionné le ministre Ibombo, le pays aurait pu avoir une redondance, c'est-à-dire la ligne de secours.

Des rapports dont dispose la tutelle font état des négligences graves sur les infrastructures notamment lors de la construction du réseau de la partie sud. Les câbles sont exposés à l'air libre sans graines de protection, des fouilles construites sans tenir compte des usages, etc.

Léon Juste Ibombo invite ses partenaires du Cab à rectifier le tir. « L'objet de la présente réunion est de faire une mise au point sur l'exécution du projet central Africane backbone (projet Cab) volet Banque africaine de développement (... ) Je veux parler du projet Cab Congo/Gabon qui connait des insuffisances sur lesquelles nous travaillons avec le nouveau délégataire du réseau Mamb services pour sa totale mise en service », a-t- il fait savoir.

En ce qui concerne le manque de collaboration de l'équipe de coordination, la tutelle lui reproche le manque de communication et les rapports d'activités qui ne sont pas déposés à son bureau. En tant qu'autorité de tutelle, Léon Juste Ibombo est régulièrement invité à s'expliqué devant les députés sur l'état d'avancement de la fibre optique qui figure parmi les projets prioritaires du gouvernement.

« Pour preuve, une équipe de contrôle du projet est en séjour de travail en ce moment à Brazzaville, mais l'unité de coordination du Cab ne nous informe même pas. (... ) C'est ainsi que j'ai demandé qu'un rapport exhaustif me soit adressé à la suite de cette réunion, en attendant la nomination d'un point focal auprès du projet », a déclaré le membre du gouvernement.

Enfin, il a exhorté l'équipe de coordination du Cab à prendre les précautions nécessaires pour éviter que d'autres déconvenues ne surviennent dans la construction des réseaux Congo/Cameroun et Congo/Centrafrique, ainsi que du data center.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.