Sénégal: Indices mensuels des prix du commerce exterieur - Un repli de 1% note en novembre dernier

23 Janvier 2020

Les prix des produits à l'importation ont enregistré une baisse de 1 % en novembre en comparaison de leur niveau du mois précédent. Toutefois, il est à noter un léger mieux de cette tendance baissière par un regain des coûts des produits finis destinés à la consommation finale (+5, 9 %) et autres demi-produits (+1, 4 %), souligne l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd).

Dans le document des indices mensuels des prix du commerce extérieur, il est soutenu que «ce recul fait suite à celui des prix énergie et lubrifiant (-3,6%), du groupe alimentation-boisson-tabac (-1,9%) et des matières premières animales et végétales (-1,6%).

Comparés à leur niveau de novembre 2018, les prix des produits à l'importation ont connu une hausse de 0,3 %, tandis que sur les onze premiers mois de 2019, ils se sont relevés de 0,2 % par rapport à la période correspondante de l'année précédente, fait remarquer l'Ansd.

Il est également fait état d'une augmentation de 1,4 % des prix des produits volatils à l'importation, alors que les coûts des produits sous-jacents se sont contractés de 1,2 % en novembre dernier.

Cependant, le document fait état d'une atténuation de cette tendance baissière par un regain des coûts des produits finis destinés à la consommation finale (+5, 9 %) et autres demi-produits (+1, 4 %).

Selon la source, «en comparaison de leur niveau de novembre 2018, les prix des produits volatils à l'importation ont progressé de 7, 5 %. Et sur la même période, les coûts des produits sous-jacents ont augmenté de 0,7 %, et ceux des produits volatils ont diminué de 1,9 %», peut-on lire sur le rapport.

Repli des prix à l'exportation

Parallèlement, indique la source «un repli de 3,6 % a été enregistré en novembre dernier sur les prix des produits à l'exportation, en lien notamment avec le recul des coûts de l'énergie et des lubrifiants (-9, 9 %), de celui des matières premières animales et végétales (-7, 5 %) et autres demi-produits (-2, 1 %)».

Les statisticiens d'indiquer que le renchérissement des produits finis destinés à la consommation (+11,6%) et celui de l'or industriel (+11,1%) avaient atténué le fléchissement des prix des produits à l'exportation.

Relativement, à novembre 2018, «les prix des produits à l'exportation ont enregistré un repli de 0, 5%, tandis que sur les onze premiers mois de 2019, ils se sont contractés de 0, 1%».

S'agissant des prix des produits volatils et ceux des produits sous-jacents à l'exportation, «des baisses respectives de 4,1 % et 3,6 % ont été enregistrées en novembre dernier», peut-on lire dans le document.

L'Ansd fait remarquer qu'«en novembre 2018, les prix des produits sous-jacents se sont repliés de 0, 5% et ceux des produits volatils de 0,1 %».

Tout en soulignant que sur les onze premiers mois de 2019, les produits volatils à l'exportation se sont renchéris de 4,9 % tandis que ceux des produits sous-jacents ont chuté de 1 %, détaille le rapport.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.