Afrique de l'Ouest: Affaire des attestations du Bénin - La section SAES-cesti décrete 72 h renouvelables

23 Janvier 2020

«Face au mutisme des autorités rectorales et de la Direction des Affaires pédagogiques de l'UCAD, la Section SAES-CESTI a décidé, à la suite de son assemblée générale tenue ce matin au CESTI, de poursuivre son mouvement de débrayage en décrétant 72 heures renouvelables», informe un communiqué parvenu à la Rédaction de Sud Quotidien.

Ainsi, la Section SAES-CESTI exige : «l'annulation des attestations délivrées de façon illégale par Cousson Traoré aux 52 auditeurs béninois» ; «la délibération du comité pédagogique du CESTI sur les résultats avec la prise en compte de l'intégralité des notes obtenues par les auditeurs dans les 18 modules prévus dans le cadre de la formation».

Par ailleurs, la Section SAES-CESTI s'est dite «plus que déterminée à poursuivre son combat jusqu'à la satisfaction de ses revendications».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.