Angola: La supervision et la formation continue sont prioritaires pour le secteur de l'éducation

Luanda — La formation continue et la supervision pédagogique sont des actions prioritaires du ministère de l'Education et visent à aboutir à la qualité tant espérée dans l'enseignement en Angola.

Ces propos ont été tenus mercredi par la ministre de l'Education, soulignant que son département tenait à recycler les enseignants, de manière à les rendre capables de former, sur des bases solides, des citoyens compétents et confiants, qui contribuent positivement au développement du pays.

Dans une interview à l'Angop, madame Ana Paula Tuavanje Elias a souligné: "Les formations (complémentaires) permettent aux enseignants de transmettre parfaitement leurs connaissances aux élèves, de façon à les rendre capables de relever les défis sociaux ».

La ministre a plaidé pour les réformes dans l'enseignement, soulignant que « tout pays doit connaître des réformes, car celles-ci permettent d'actualiser les programmes, le matériel scolaire et d'autres outils de l'enseignement ».

Soulignant la nécessité pour les administrateurs scolaires de superviser les actions des enseignants, Ana Elias a dit que pour l'année scolaire 2020, dont la rentrée a lieu le 31 janvier, le secteur prévoit accueillir près de deux millions et 500 élèves nouveaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.