Congo-Brazzaville: Afrique subsaharienne - L'EIU note le recul de la démocratie

Dans son rapport 2019 sur la démocratie dans le monde, l'Economist intelligence unit (EIU) a fait l'état des lieux de la démocratie en Afrique, prenant en compte 50 pays d'Afrique sauf les Seychelles, le Soudan du Sud, la Somalie et Sao Tomé-et-Principe.

Ce rapport de l'EIU, une entreprise britannique qui fournit aux pays, industries et aux entreprises des analyses mondiales, démontre qu'en 2019 la démocratie a globalement reculé dans le monde, sur le continent africain et plus particulièrement en Afrique subsaharienne. En effet, le score moyen de la région est tombé à 4,26 l'année dernière, contre 4,36 en 2018, son pire score depuis 2010.

Comme en 2018, seule l'île Maurice se classe dans la catégorie « Pleine démocratie », devant la France et les Etats-Unis. Alors qu'environ seize pays africains ont relativement amélioré leur score, vingt-quatre ont enregistré une baisse de leur performance. D'après l'EIU, cette situation est due à la dégradation du processus électoral et du pluralisme politique dans de nombreux pays d'Afrique subsaharienne.

Avec un score de 4,01, l'Algérie passe de la catégorie « régime autoritaire » à la catégorie « démocratie hybride », en gagnant au passage treize places pour se hisser au 113e rang mondial (25e africain). Le Soudan, quant à lui, obtient un score de 2,70, insuffisant pour le sortir de la catégorie « autoritaire », mais gagne néanmoins huit places et se hisse à la 157e place mondiale (42e africain).

Parmi les plus grosses chutes au classement, on note celui du Bénin dont le score baisse à 5,09, le faisant passer du 81e rang mondial au 97e rang (16e africain). Une situation essentiellement due aux élections législatives de 2019 sans la participation de l'opposition, et qui ont entraîné des violences ; un fait rare dans ce pays ouest-africain. Un autre pays ouest-africain, le Sénégal, enregistre une chute de neuf places et occupe désormais le 82e rang mondial (9e africain), ce qui le fait régresser de la catégorie des « démocraties imparfaites » aux démocraties « hybrides ».

Au total, sept pays africains sont des démocraties imparfaites (contre huit en 2018), dix-sept sont hybrides (à mi-chemin entre régime autoritaire et démocratie), tandis que les vingt-cinq autres sont classés dans la catégorie régime autoritaire.

Pour rappel, l'Indice de la démocratie de l'Economist intelligence unit donne depuis 2006 un aperçu de l'état de la démocratie dans le monde entier pour 165 Etats indépendants et deux territoires. Pour ce faire, il se base sur cinq familles de critères à savoir : le processus électoral et le pluralisme, les libertés civiles, le fonctionnement du gouvernement, la participation politique, et la culture politique. Celles-ci permettent de classer les pays selon quatre types de régimes : « pleine démocratie », « démocratie imparfaite », « régime hybride » et « régime autoritaire ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.