Tunisie: Tarek Chérif - « Elyes Fakhfakh a la volonté d'assurer la transformation du pays »

23 Janvier 2020

Tarek Cherif, président de la Conect a approuvé le choix d'Elyes Fakhfakh pour la formation du nouveau gouvernement, estimant « qu'il a la volonté d'assurer la transformation du pays ». Il a toutefois, espéré « qu'il ne soit pas entravé par l'opposition ».

Tenant jeudi, une conférence de presse, à Tunis, le président de la 2ème organisation patronale du pays, a averti que « la Tunisie fait face à de grandes difficultés économiques, qui nécessitent le lancement, en urgence de réformes structurelles, sinon nous allons au désastre ».

» Aujourd'hui, nous somme à la croisée des chemins, soit nous lançons les réformes nécessaires, qui sont douloureuses, soit la situation va s'aggraver davantage. Le nouveau gouvernement doit faire preuve d'audace, dans ce contexte délicat « , a-t-il affirmé.

D'après lui, afin de réussir ces réformes, il faut établir un consensus avec les parties sociales et s'assurer, par la même, de l'adhésion de la population, et ce, en expliquant aux citoyens la nécessité et l'intérêt de ces réformes.

Parmi les réformes urgentes, il a réitéré l'impératif d'instaurer un partenariat public privé efficace, permettant d'alléger le fardeau des entreprises publiques, » qui pèsent plus de 1 milliard de dinars, sur le budget de l'Etat « . Il ne s'agit pas de privatiser ces sociétés, mais plutôt, d'assurer un partenariat avec le privé, afin d'optimiser et améliorer la gouvernance et la gestion de ces sociétés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.