Cameroun: MTN accompagne l'emploi des jeunes diplômes

23 Janvier 2020

La deuxième édition de MTN youth intership program a démarré. Pendant six mois plus de 100 jeunes diplômés seront formés dans les méandres de l'entreprise de téléphonie mobile.

Ils ont la chance d'être retenus parmi les 100 qui, pendant plus de - mois vont toucher les réalités du monde professionnel. MTN Cameroun forme une seconde vague des jeunes prêts pour le monde du travail. Ils sont de toutes les couches sociales, venus de tous les horizons. Tous à la quête d'un emploi.

Caractéristique commune ; ils sont tous jeunes. Dans un monde en perpétuelles mutations, les opportunités d'emploi s'offre à ceux qui se montrent plus compétitifs sur le marché. Aussi, dans le cadre de ses actions citoyenne et pour accompagner les pouvoirs publics dans la formation des jeunes pour l'emploi, MTN Cameroun a créé un programme qui se présente comme un « incubateur des emplois ».

Pour Ernestine Bonjo, Hr manager ce programme a pour but de contribuer au développement des jeunes « Quand on sort de l'université avec des diplômes, il nous manque l'expérience pratique. Ce que nous voulons apporter aux jeunes. C'est notre contribution pour leur permettre d'être prêt à attaquer le monde de l'emploi »

Au sein de l'entreprise de téléphonie mobile, les stagiaires travaillent dans tous les services. Pour Kiddian Modjoko, étudiante en Finance Banque venue de Buea, c'est l'occasion d'augmenter de postes à son curriculum vitae afin d'être plus compétitive « Mtn est une grande entreprise. Je sais que je vais pouvoir apprendre beaucoup de choses, comprendre le marché et les clients »

Auparavant et dans le cadre de ce programme, une rencontre d'imprégnation a eu lieu entre le Directeur General de Mtn Cameroun et les apprenants. Pour Ernestine Bondjo « C'est pendant ces trois jours que nous expliquons à tous nos nouveaux venus ce qu'est l'entreprise, son environnement, son histoire, ses performances etc »

Il faut dire qu'avant de faire partie de la sélection finale, tous sont passés par une sélection préalable rigoureuse « On est parti de plus de 8000 demandes dans les dix régions du pays. Ensuite on est passé par des entretiens. Pour finalement retenir 100 stagiaires » Cette deuxième vague du programme qui a débuté au moins de janvier prendra fin en juin 2020.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.