Afrique de l'Ouest: Élections apaisées au pays - Les ambassadeurs issus de la CEDEAO entendent jouer leur partition

23 Janvier 2020

Les ambassadeurs de la Cedeao accrédités en Côte d'Ivoire feront de leur mieux pour que les échéances électorales d'octobre 2020 en Côte d'Ivoire se déroulent dans un climat apaisé. C'est la promesse faite par Ousmane Rhissa, ambassadeur du Mali, et doyen des diplomates issus des pays de la sous-région ouest africaine.

Le diplomate s'exprimait lors de la cérémonie de présentation de vœux du nouvel an des ambassadeurs et consuls des États membres de la Cedeao en Côte d'Ivoire, le 22 janvier dernier, à la représentation résidente de la Cedeao, à Cocody (Abidjan). « L'année 2020 verra l'organisation d'élections dans certains pays de la Cedeao.

Nous souhaitons qu'elles se déroulent dans les meilleures conditions possibles, et que la Côte d'Ivoire soit épargnée de toute crise liée aux élections. Le corps diplomatique fera de son mieux pour que les choses se passent bien. Vu le nombre de ressortissants de la Cedeao présents sur le sol ivoirien, et vu la place importante qu'occupe ce pays dans la sous-région, il est impératif que la paix règne en Côte d'Ivoire», a-t-il soutenu.

Le diplomate Malien a, au nom de ses pairs, formulé des vœux de paix, de sécurité et de stabilité pour l'ensemble des pays de la Cedeao qui, a-t-il rappelé, font face à des défis sécuritaires importants. Notamment la zone sahélienne en proie au terrorisme. Avant lui, l'ambassadeur du Sénégal, Babacar Carlos Mbaye, représentant résident de la Cedeao en Côte d'Ivoire qui a ouvert la série des allocutions, avait déjà condamné l'assassinat de 36 personnes à Nagraogo et Alamou, au Burkina Faso.

Ainsi que l'attaque meurtrière de la base militaire de Chinegodar (Niger) qui a fait plus de trente morts dans les rangs de l'armée nigérienne, le jeudi 9 janvier dernier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.