Sénégal: La première édition du "Dakar music expo" s'ouvre mardi à l'Institut français

Dakar — La première édition du "Dakar music expo", prévue du 28 janvier au 2 février prochains, vise à "célébrer la créativité africaine", a appris l'APS, jeudi, lors d'une conférence de presse de son initiateur, l'entrepreneur culturel Doudou Sarr.Pour M. Sarr par ailleurs agent d'artiste, "ces nouvelles rencontres professionnelles dakaroises souhaitent célébrer la création musicale africaine en réunissant les grands noms d'aujourd'hui et les talents émergents".

L'idée de cette plateforme vient du constat que, selon lui, "Dakar est à la traine par rapport à ce qui se passe un peu partout sur le continent (+Visas for music+ au Maroc, +Atlantic music+ à Praia au Cap-Vert, +Moshito+ en Afrique du Sud, le +Marché des arts et du spectacle d'Abidjan (Masa)+ en Côte d'Ivoire, etc.), alors qu'elle représente beaucoup dans la créativité musicale africaine".

Cette première édition a pour parrains le lead vocal du Super Etoile, le Sénégalais Youssou Ndour et la chanteuse béninoise Angélique Kidjo.Indiquant que le pays invité d'honneur est la Colombie, M. Sarr explique ce choix par les similarités qui existent entre l'Amérique latine et l'Afrique en termes d'organisation dans la chaine de valeur de la scène musicale.

"Nous sommes dans l'optique d'encourager la coopération sud-sud, parce que l'Amérique Latine était au même niveau que l'Afrique en termes d'organisation dans la chaine de valeur, de mutualisation, les mêmes réalités musicales. Ils ont pu surmonter beaucoup de ces défis en s'organisant. Ils ont une association des managers, des producteurs, des bookeurs, une floraison de festivals, de spectacles ", fait-il valoir.ette première édition a pour thème "Africa remix et nouveau talent". Il s'agit, selon les organisateurs, de "revisiter les classiques africains pour qu'on ait un corps musical commun pour encourager cette identité musicale africaine".

Pendant les six jours d'activités, "Dakar music expo" propose des concerts avec en ouverture mardi, à l'Institut français de Dakar, un "orchestre panafricain composé de jeunes musiciens africains vivant à Dakar et un spectacle de la compagnie de danse "Waato Siita".Des panels et des master-class sont aussi dans le programme avec l'intervention de professionnels de la musique mondiale à savoir le producteur, manager et tourneur français Alain Lahana (manager de David Bowie, Phil Collins, Indochine, etc.) et le Colombien Cédric David qui viendront partager leurs expériences.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.