Guinée: Élections législatives - Dr. Mamady Onivogui demande un report

23 Janvier 2020

A l'occasion d'une conférence de presse organisée, ce jeudi 23 janvier 2020, à Conakry ,par le mouvement la Guinée avant tout, Dr.Mamady Onivogui est monté au créneau pour dénoncer les anomalies constatés par rapport à la tenue des élections législatives du 16 janvier prochain.

Le vice présidant de ce mouvement est très déçu de la manière dont les autorités veulent aller au forcing pour la tenue des législatives dont le chemin est touffus d'obstacles majeurs :<< C'est avec désagrément que nous voyons des agendats cachés à savoir l'enregistrement des mineurs dans le fichier , en suite les murmures font croire que si toute fois les promoteurs du troisième mandat échouent à travers leur plan A, tout en imposant une nouvelle constitution au peuple de Guinée, c'est le plan B qui est prévu.Donc , nous serons claire avec les gens d'abord l'enrôlement a fait défaut. Nous avons vu l'ex-PM Jean Marie Dore paix à son âme qui figure sur la liste des recensés. Il y a plusieurs cas d'anomalies comme ça, de doublons... >>,regrette t-il.

Très en colère contre les propos du chef de l'État guinéen. Le coordinateur du mouvement ELAZOLOGA,a dit :<< Si Mr. le président Alpha Condé sors carrément pour dire que la préfecture de Siguiri doit faire la même chose ainsi que la commune de Ratoma et Matoto, ça déjà c'est une suspicion de mascarade électorale. Avec toutes ces irrégularités nous ne sommes pas partant de la date du 16 fevrier prochain.Nous sommes pour une élection crédible et transparente beneficiable pour tous>>.

A la suite de cette situation qui risque de mettre le processus électoral en jeux, Dr.Mamady Onivogui, a fait savoir que sur ceux :<< Nous voulons un report des élections législatives, car, nous sommes dans la logique de nous opposés farouchement à la tenue des législatives du 16 février 2020. Nous sommes avec ceux qui vont empêcher ses élections . si non ,elle sera une mascarade électorale qui va ternir l'image de cette nation.Nous levons la voix aux institutions internationales, aux partenaires de la Guinée pour dire que, si la date n'est opportune pour notre pays la seule solution c'est le report de ses élections >>, conclu t-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.