Cameroun: Diplomatie climatique - Une formation s'ouvre à Yaoundé

Les étudiants de cinq pays sont réunis à l'Institut des Relations internationales du Cameroun depuis mardi

L'Institut des Relations Internationales du Cameroun, en partenariat avec la fondation allemande Konrad Adenauer, organise depuis mardi à Yaoundé, un séminaire de formation sur la diplomatie climatique. Cette rencontre mobilise les étudiants originaires du Cameroun, du Kenya, du Togo, de l'Afrique du Sud et du Benin. La cérémonie d'ouverture de cette session de formation a eu lieu au campus de l'Iric, en présence de la chargée d'affaires de l'ambassade de la République fédérale d'Allemagne, Gabriela Benneman.

La nécessité d'organiser cette formation s'est imposée par les effets visibles du changement climatique. D'après les experts, par nos actions de déforestation, de pollution marine, de feux de brousse, d'émission de gaz à effets de serre, l'eau chauffe, le niveau de la mer augmente, les glaces fondent et s'effondrent, les précipitations augmentent. De plus, les sécheresses sont de plus en plus longues et intenses. Ce sont ces dérèglements qui inspirent l'organisation des fora et conférences au plan international, et la conception d'instruments juridiques.

A ces rendez-vous, comme l'a noté le directeur de l'Iric, Salomon Eheth dans son discours d'ouverture, la négociation occupe une place importante, au regard de toutes les tractations qui ont souvent cours pour l'adoption d'une résolution, recommandation, ou encore d'un Accord voire d'une Convention. La thématique choisie est donc au cœur des programmes d'enseignement et de recherche de l'Institut. « Elle participe de l'enrichissement des connaissances des étudiants, et au renforcement de leurs capacités, par l'acquisition des outils leur permettant de mieux cerner les questions climatiques.

Ceci afin de pouvoir mieux négocier les intérêts de leur pays », a précisé le directeur de l'Iric. En somme, l'enjeu est la formation d'un diplomate complet, outillé sur les questions urgentes et préoccupantes qui engagent la responsabilité des Etats dans le monde. La formation s'achève ce jour.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.