Egypte: Ouverture au Caire du 51ème Salon international du livre

Books.

La 51ème édition du Salon international du livre du Caire s'est ouverte, jeudi, avec la participation de 900 éditeurs représentant 38 pays, dont le Maroc.

Au programme de cet évènement annuel, figurent des séminaires, des rencontres intellectuelles et littéraires, des forums culturels, des tables rondes, des conférences-débats ainsi que des séances de signature d'œuvres littéraires.

Selon les organisateurs, cette 51ème édition sera marquée par le lancement de deux prix pour récompenser les études africaines ainsi que le meilleur stand du salon.

Dans le cadre de l'échange entre le Salon international du livre du Caire et le Salon de l'édition et du livre de Casablanca, une dizaine de maisons d'édition marocaines prennent part à cette manifestation culturelle qui se poursuivra jusqu'au 4 février dans la capitale égyptienne.

Au cours de cet évènement, les éditeurs marocains exposeront aux visiteurs les plus récents titres et éditions qui se rapportent à plusieurs spécialités pour satisfaire tous les goûts. Il s'agit, en l'occurrence, de livres traitant de l'histoire, de la politique, de la littérature, de la religion, outre des titres pour enfants.

Lors d'une conférence de presse tenue récemment au Caire, la ministre égyptienne de la Culture, Inas Abdel-Dayem, avait mis en avant l'importance de cet événement culturel, qui, selon elle, offre l'occasion de s'ouvrir sur de nouvelles cultures, ajoutant que son département a diversifié la programmation de cette édition à travers une série d'activités culturelles.

Lancé en 1969, le Salon international du livre du Caire figure parmi les grands salons au Moyen Orient avec un nombre de visiteurs estimé à près de 2 millions de personnes.

A La Une: Egypte

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.