Algérie: Salon ' Tizi n'udlis' - Sortir le livre des établissements vers les places publiques

Tizi-Ouzou — Le livre doit désormais sortir des établissements pour aller dans les places publiques, a indiquéjeudi la directrice de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou, Nabila Goumeziane, à la clôture de la 12 édition du salon du livre "Tizi n'udlis".

Mme Goumeziane a annoncé lors de la cérémonie de clôture du Salon, organisée à la bibliothèque principale de lecture publique, que le prochain événement qui sera consacré au livre se tiendra dans les places publiques au niveau du chef-lieu et dans les villages, afin de le rapprocher du lecteur.

"Nous envisageons prochainement de rapprocher le livre du citoyen et de le faire sortir au niveau des places publiques et ce, dans une démarche de proximité entamée par la direction de la culture, et que nous comptons consolider avec la contribution de nos partenaire (APC, daïras, mouvement associatifs, comités de villages, direction de l'éducation)", a-t-elle dit.

Cette démarche sera menée aussi au niveau des villages qui sont l'essence même de ce patrimoine culturel, a souligné la directrice de la culture qui a observé que l'organisation des villages qui sont structurés va contribuer à la réussite de cette démarche dans une wilaya avide de lecture et qui ne demande que d'avoir des livres, a-t-elle observé.

Elle a rappelé, à ce titre, que la direction de la culture reçoit régulièrement des associations et des comités de villages ou de quartiers qui ont créé leurs propres bibliothèques et qui demandent de dons de livres. D'ailleurs, durant ce Salon du livre "Tizi n'udlis", le ministère de la Culture a fait un don de 3000 titres au profit de la wilaya, pour répondre aux sollicitations de la population, a-t-elle indiqué.

Dans cette démarche d'aller vers l'autre et de rapprocher le livre du lecteur, le bibliobus de la direction de la culture, riche d'un fond de 10 000 titres, a effectué cinq sorties durant ce Salon vers des communes et villages de la wilaya, en plus de la sortie vers la maison de rééducation et de réinsertion et au niveau de la placette Mbarek Ait Menguellet du chef-lieu de wilaya, a indiqué cette même responsable.

Elle a aussi annoncé que dans le cadre d'un partenariat avec la direction locale de l'éducation, ce bibliobus se rendra dans des établissements qui ne disposent pas encore de bibliothèques. En outre, ces deux directions travaillent sur un projet "un auteur dans une école" qui consiste à organiser une rencontre sur différents thème liés à l'écriture et au livre, entre un auteur enseigné dans le programme scolaire avec les élèves au sein même de leurs écoles.

Lors de cette même cérémonie de clôture Mme Goumeziane a rappelé le brassage culturel qui a marqué cette manifestation dédié au livre et qui a aussi permis de découvrir le riche patrimoine culturel et littéraire de la wilaya de Laghouat, notamment à travers la célèbre histoire de "Hiziya", une histoire d'amour dramatique qui s'est passé dans la région de Laghouat, fixée par Mohamed Ben Guittoune dans un poème éponyme et adapté en roman par Lazhari Labter, également enfant de cette wilaya.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.