Sénégal: Saisie de 21 kilos de chanvre indien à Louga - Un dealer et son fournisseur arrêtés

23 Janvier 2020

Deux trafiquants de chanvre indien établis entre les villes de Kébémer et de Louga ont été arrêtés cette semaine. Mêlés dans un vaste trafic, le cerveau de la bande et son fournisseur sont tombés entraînant dans leur chute une femme de ménage et le logeur du « grossiste ».

C'est mardi dernier que le Commissariat urbain de la ville de Kébémer est passé aux actes après avoir été informé d'un vaste trafic de chanvre indien dans le populeux quartier périphérique de Galla située à l'entrée de ladite commune. Exploitant ces renseignements, les policiers ont organisé une longue filature qui leur a permis, avec la complicité d'un indicateur, de s'inviter dimanche dernier dans la chambre du trafiquant Saliou D. notoirement connu du fichier de la police pour avoir été élargi il y'a moins d'un an pour le même délit.

Sur place, les limiers ont trouvé l'homme et sa « femme de ménage » D. Diallo âgée de dix-huit ans assise sur le lit. Sommée de se lever, elle refuse de s'exécuter aiguisant du coup la suspicion des policiers qui la forceront à se lever. Et sous le lit, ils ont trouvé dissimulé 1,100 kilogramme de chanvre indien.Arrêtés et cuisinés par les limiers, Saliou D. balance son fournisseur établi à Louga au quartier Darou Salam. Par des manœuvres intelligentes, les limiers de Kébémer descendent à Louga et avec la « complicité » du dealer Saliou D. qui passera une commande à son fournisseur principal. Rendez-vous est alors pris dans une « Dibiterie » de la place. Mais comme s'il avait flairé le piège tendu, A. Bâ se présentera sur les lieux mais sans le produit avec lui.

Mais les 30.000 Fcfa remis par Saliou D. pour la commande feront sortir les limiers de leur cachette pour l'appréhender sur place. Conduit à son domicile, les policiers ont découvert dans un enclos suspect qui servait de cachette de la drogue un sac contenant vingt et un kilogrammes de chanvre indien.Suffisant pour que les policiers lui mettent les menottes et avec lui, le propriétaire qui lui a loué une chambre dans sa maison. Transportés à Kébémer pour poursuivre l'enquête sous le régime d'une garde à vue, les quatre mis en cause ont finalement été déférés hier au Parquet de Louga puis placés sous mandat de dépôt à la Maison d'arrêt et de Correction de Louga.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.