Togo: Le PPT « arme » les journalistes

Le premier tour de la présidentielle de 2020, c'est le 22 février prochain. Au cours de cette période électorale, le journaliste doit être à la quête des informations, les traiter avant de les publier. C'est dans le but de permettre aux médias de travailler en toute quiétude tout en respectant les règles d'éthique et de déontologie que le PPT (Patronat de la Presse Togolaise) avec le soutien de l'USAID (Agence Américaine pour le Développement International) a organisé une formation des journalistes les 20 et 21 Janvier 2020 à Lomé.

Dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, toute personne a droit à l'information et à la liberté d'expression. Au vu de ces droits, le journaliste dans l'exercice de son devoir doit-il tout communiquer ? A cette interrogation, Adjowa Magbédé Awussaba, journaliste et formatrice a affirmé que la liberté d'expression n'est nulle part. Selon les bases juridiques de l'exercice du droit à la communication, a rappelé Mme Awussaba, la presse a obligation dans cette période très sensible d'élection présidentielle de ne pas porter atteinte à l'honneur ou à la réputation d'une personne. Elle doit en outre bannir la calomnie, les accusations sans preuves, les injures et la diffamation car pour la communicatrice, le journaliste n'a pas pour mission de régler des comptes aux gens.

Les deux autres formateurs Daniel Lawson-Drakey et Franck Assah ont, dans le même ordre d'idée déclaré que le journaliste loin d'être un acteur politique doit être un médiateur impartial entre les différents protagonistes. Le journalisme étant un métier noble, le journaliste ne doit pas se laisser corrompre mais doit plutôt chercher la vérité afin de servir au mieux le public le journaliste doit aussi éviter le cumul des fonctions. Par exemple, ne pas être journaliste et attaché de presse d'un parti politique à la fois.

A la clôture des travaux tous les journalistes participants se sont sentis prêts à contribuer à la prévention de toute violence et la consolidation de la paix tout en respectant les

Règles d'éthique et de et de déontologie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.