Sénégal: L'IGE pressée de lancer une étude "sur l'environnement de contrôle dans les ministères" (officiel)

Dakar — Le chef de l'Etat Macky Sall a demandé à l'Inspection générale d'Etat (IGE) "de lancer, sans délai, une étude sur l'environnement de contrôle dans les ministères", dans le cadre des objectifs de performance de l'action publique, a-t-on appris mercredi de source officielle.

Le président de la République a "demandé à l'Inspection générale d'Etat (IGE) de lancer, sans délai, une étude sur l'environnement de contrôle dans les ministères", rapporte le communiqué du Conseil des ministres.

Selon le communiqué, Macky Sall, abordant la question "du renforcement de la fonction contrôle dans les ministères et de la performance de l'action publique", a "rappelé l'entrée en vigueur, en 2020, de la nouvelle gestion publique caractérisée par l'instauration des budgets-programmes (...)".

Une perspective "qui implique : l'optimisation de la dépense publique ; la modernisation intégrale de l'administration et l'orientation de l'action publique vers la performance".

Aussi a-t-il "requis, à cet effet, le renforcement significatif de la fonction contrôle ainsi que l"évaluation systématique des politiques publiques", avant de demander à l'IGE "de lancer, sans délai, une étude sur l'environnement de contrôle dans les ministères".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.