Cote d'Ivoire: Après sa décoration dans l'ordre du mérite de la communication avec Ally Coulibaly - Hamed Bakayoko - «Je me sens toujours journaliste, membre de la famille de la presse»

Le mercredi 22 janvier 2020, le ministre d'État ministre de la défense Hamed Bakayoko et le ministre Ally Coulibaly, ministre de l'intégration africaine et des Ivoiriens de l'étranger, tous deux anciens journalistes, ont été faits Commandeurs dans l'ordre du mérite de la communication, par le ministre de la communication et des médias, Sidi Touré.

Une distinction saluée par le ministre d'État, ministre de la défense qui a dit se sentir toujours membre de la famille de la presse. « La communication m'a beaucoup appris. D'avoir cheminé dans les couloirs de la communication, m'apporte aujourd'hui beaucoup dans mes fonctions de ministre. Parce que le réflexe de journaliste d'investigation, le sens de partage d'information en temps réel, m'aide beaucoup. Je n'ai jamais quitté ce milieu. Je me sens toujours journaliste, membre de la famille de la presse», a dit le ministre d'État.

« C'est beaucoup de souvenirs qui me reviennent à travers cette cérémonie. Je porte bien cette distinction, parce que j'ai vraiment aimé et j'aime bien ce milieu de la communication. J'y ai donné beaucoup. A la différence du grand-frère , pour moi, c'était une vraie aventure. Tout ce que j'ai essayé était chaque fois des expériences inconnues », a-t-il poursuivi.

Le ministre de la communication et des médias, Sidi Touré a expliqué ces deux distinctions par le chemin parcouru par chacune des deux personnalités, dans leurs carrières de journalistes et d'hommes de la communication. Pour ce qui est d'Hamed Bakayaoko, il a été journaliste et directeur de publication du journal "Le Patriote", de 1991 à 1993. De 1993 à 2003, il a été Pdg de radio Nostalgie Côte d'Ivoire, et depuis 1997, représentant de Radio nostalgie pour l'Afrique. De 2000 à 2003, le ministre d'État Hamed Bakayoko a été Pdg de radio nostalgie-Afrique, période pendant laquelle il était président de l'association des patrons de presse de Côte d'Ivoire.

Mais, déjà en 1978, alors qu'il était élève au Lycée moderne d'Adjamé, Hamed Bakayoko était le rédacteur en chef du journal de l'école. « Corneille avait bien raison, aux âmes bien nées, la valeur n'attend le nombre des années. (... ) Si en ce jour du 22 janvier 2020, vous recevez cette décoration de Commandeur dans l'ordre du mérite de la communication, c'est bien parce que vous en êtes digne. Votre talent et vos dons n'ont pas eu besoin d'attendre des années, votre maturité pour s'exprimer», a lancé le ministre Sidi Touré, à l'endroit du ministre d'État ministre de la défense Hamed Bakayoko.

Sidi Touré a prononcé les même mots à l'endroit du ministre Ally Coulibaly , ex-Directeur général de la télévision nationale, mais qui, avant, a été selon lui, un grand présentateur radio-télé, sur la chaîne nationale.

Ally Coulibaly : « Nous retournons cette distinction au président ».

Le ministre Ally Coulibaly a dédié sa médaille au Président de la République Alassane Ouattara, et a dit : «Nous exprimons notre reconnaissance au Chef de l'État qui a bien voulu que le ministre de la communication nous décerne ces distinctions. Nous lui retournons aussi cette distinction. Parce que c'est lui qui constitue notre référence. Il est à nous deux, notre point fixe. C'est la raison pour laquelle ce prix lui est dédié en premier. Je pense aussi à ceux qui ont mis le premier le pied à l'étrier, mon maître Laurent Dona Fologo, à Ibrahim Ibrahim Koné qui m'a pris sous son aile à la radio et à bien d'autres ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.