Afrique Centrale: La République centrafricaine et la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe ouvrent des consulats à Laâyoune

Visiblement le Royaume du Maroc ne cesse d'enchainer l'ouverture de représentations diplomatiques à dans ses Provinces du Sud notamment à Laâyoune et Dakhla.

En effet, après le consulat honoraire de Côte d'Ivoire, ouvert en juin dernier, le consulat général de l'Union des Comores, qui a commencé à offrir ses services en décembre, ainsi que le consulat général du Gabon, inauguré la semaine dernière, voilà la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe et la République centrafricaine qui inaugurent à leur tour, ce jeudi 23 janvier 2020, leurs consulats généraux à Laâyoune.

Les cérémonies d'ouverture de ces consulat ont été présidées par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.

Dans une déclaration à la presse en marge de cet événement, l'ambassadeur de la République centrafricaine à Rabat et doyen du corps diplomatique africain au Maroc, Ismaila Nimaga, a souligné que l'ouverture d'une représentation diplomatique de son pays à Laâyoune atteste de l'excellence des « relations bilatérales intenses qui sont arrivées à leur sommet ».

« Aujourd'hui, c'est une renaissance dans les relations unissant la République centrafricaine et le Royaume du Maroc, un pays frère et dynamique », a-t-il indiqué, mettant l'accent sur l'engagement ferme de la RCA en faveur du soutien à la marocanité du Sahara.

Même son de cloche chez la cheffe de la diplomatie santoméenne Elsa Teixeira de Barros Pinto qui a expliqué que cet acte diplomatique à forte portée symbolique traduit dans les faits la volonté de son pays de développer davantage ses liens avec le Royaume dans les divers domaines « dans un esprit de coopération et d'amitié ».

Il convient de noter que les cérémonies d'ouverture des dits consulats, s'est déroulée en présence du wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslem Bekrate.

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger avait annoncé en décembre dernier qu'au moins 4 pays africains vont ouvrir des consulats à Laâyoune avant la fin de l'année 2020.

Plus de: ANI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.