Tunisie: Rencontre annuelle de la CONECT avec les médias - Le jeune patronat en pleine croissance

24 Janvier 2020

Lors de la rencontre, il était question de revenir sur les réalisations de la confédération en 2019, mais également de se projeter dans le futur. Entre projets de restructuration, d'appui à l'entreprise tunisienne ainsi qu'à l'entrepreneuriat des jeunes, la confédération hausse la barre.

Le jeune syndicat patronal est en train de grandir, de mûrir. La Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect) devrait fêter son 9e anniversaire, au mois de septembre prochain. Créée, essentiellement, pour appuyer la PME tunisienne, la Conect a sillonné, à l'aide de ses diverses structures, toutes les régions de la Tunisie, sans exception ou exclusion. La tâche est devenue encore plus grande, du moment où ce syndicat s'est engagé à promouvoir l'entrepreneuriat et la formation professionnelle des jeunes. La structure du nouveau-né n'est plus en mesure de contenir le rythme même de sa croissance. «Une dizaine de groupements professionnels, demande chaque année, leur adhésion à la confédération», a déclaré la présidente de Conect International Mme Monia Jeguirim Essaidi, lors de la conférence de presse tenue hier au siège de Conect International, à l'occasion de la rencontre annuelle de la confédération avec les médias.

Une réorganisation en cours

C'est ainsi que «par souci d'efficacité», M. Tarak Cherif, fondateur et président de la Conect, a décidé de mener une opération de restructuration du syndicat. «La confédération a pris une dimension importante. Il y avait une crise de croissance. Nous avons décidé de faire la restructuration de l'institution à même de répondre aux défis de la Tunisie ainsi qu'aux attentes des entreprises PME et TPE, et ce, par la biais d'un benchmarking avec les meilleurs patronats du monde. Je suis allé vers la Bird (Banque internationale pour la reconstruction et le développement) pour le financement de cette restructuration qui s'étalera sur 6 mois», a expliqué M. Tarak Chérif. Il a affirmé, dans ce sens, qu'un appel d'offres a été lancé à cet effet et que l'opération a démarré il y a plus de deux mois.

La rencontre annuelle a été, par ailleurs, une occasion pour revenir sur les événements phares organisés par les divers structures et groupements de la confédération. Il était également question de présenter les différents programmes et rendez-vous importants prévus par la Conect pour 2020.

En présence de plusieurs membres du bureau exécutif de la Conect, Tarak Cherif a abordé les thèmes qui lui tiennent à cœur: l'entrepreneuriat, notamment dans les régions, de la Responsabilité sociétale et environnementale (RSE), du partenariat de la centrale patronale avec l'Inlucc, les rencontres Business effectuées tout au long de l'année écoulée avec des patrons homologues dans des pays étrangers, mais aussi de celles qui auront lieu l'année en cours, etc.

2019 et 2020: des années actives pour la Confédération

Intervenant sur le bilan 2019 de la confédération, Tarak Chérif a mis l'accent sur les atouts du programme de la formation professionnelle pour les jeunes qui a été lancé par la Conect en 2018 en partenariat avec le gouvernement suisse, en l'occurrence l'entreprise d'entraînement (EE) professionnelle ELAN. Ce programme assure une formation virtuelle dans un environnement similaire à celui de l'entreprise réelle, et ce, suivant la méthode suisse. Plus de 120 jeunes bénéficient chaque année de cette formation, explique la syndicaliste Mme Douja Gharbi. Et d'ajouter que le taux de placement des jeunes bénéficiant de ce programme dépasse les 83%. «L'EE est une fierté pour la Conect. Nous recommandons le gouvernement et le département de l'emploi et de la formation professionnelle d'adopter ce programme et de dupliquer cette expérience réussie à l'échelle nationale», a souligné Tarak Cherif.

Au volet de la performance de la PME ainsi que de la TPE, le président de la Conect a fait savoir que la centrale patronale continuera à appuyer l'entreprise tunisienne et à encourager l'entrepreneuriat, notamment dans les régions où il est question de valoriser leurs ressources naturelles qui sont en mal d'exploitation. Il a énuméré, à cet égard, les études et les baromètres mandatés par la Conect pour suivre et évaluer l'environnement dans lequel évoluent les PME et les TPE tunisiennes. Il a également cité les visites effectuées dans les régions, notamment du Sud, dans l'objectif d'explorer leurs potentialités en matière de valorisation des ressources dont elles sont dotées.

Au sujet de la RSE -- une question très chère à la Conect --, Mme Douja Gharbi a déclaré que la confédération a démarré le processus de labellisation RSE d'une dizaine d'entreprises tunisiennes. Elle a précisé dans ce contexte que le label en question est certifié par Veritas qui est une société leader des tests, de l'inspection et de la certification (TIC).

Pour l'année en cours, M. Tarak Cherif a déclaré que deux événements économiques phares auront lieu, respectivement aux mois d'octobre et de novembre 2020, à savoir en premier lieu la 5e édition de Bpifrance Inno Generation (BIG) qui aura lieu à Paris et à laquelle la Conect sera présente et la deuxième édition du Conect Business Forum qui sera organisé à Tunis. Le syndicat patronal table sur la participation de plus de 6 mille entrepreneurs et décideurs nationaux et étrangers à cet événement d'envergure.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.