Sénégal: Agression mortelle du jeune américain à Kaolack - Médina Baye interpelle l'Etat

24 Janvier 2020

L'agression mortelle du jeune américain Mohamed Cissé perpétrée par des malfaiteurs dans son domicile à Fass Kahone a plongé toute une communauté à Medina Baye dans une consternation.

La victime qui a reçu plusieurs coups de coupe-coupe sur la tête a succombé à ses blessures après son évacuation à l'hôpital. Une agression mortelle qui a suscité la colère des populations de la cité de Baye Niass.

Le porte-parole de Medina Baye, Cheikh Mouhamadou Mahi Cissé a tenu une déclaration depuis la Mauritanie où il prend part à un sommet sur la lutte contre le terrorisme, pour dénoncer l'agression et inviter les autorités à renforcer la sécurité dans la cité religieuse de Baye Niass et les environs.

Le porte-parole de Medina a d'emblée prié pour le repos de l'âme du disparu avant de dénoncer l'absence de sécurité dans la localité. «Nous rendons grâce à Dieu avec cette triste nouvelle qui s'est abattue sur un de nos fils d'origine américaine, Mohamed, qui a succombé à ses blessures suite à des actes d'agresseurs qui leur ont trouvé devant leur maison pour les attaquer avec des coupe-coupes. Actuellement, son père lutte contre la mort. On se désole» a indiqué Cheikh Mahi CISSE. Et de poursuivre, «Nous demandons aux autorités de redoubler d'effort pour mettre la main sur ces malfaiteurs, qu'ils soient arrêtés et emprisonnés à la hauteur de leur acte délictuel».

«Ce sont des gens qui ont fui leur pays d'origine et se sont convertis en Islam au Sénégal pour bien mener leur religion musulmane et qu'ils soient tués de cette sorte, certes, c'est la volonté de Dieu, mais il y a un acte prémédité par des malfaiteurs. Or, Dieu nous a dit que celui qui ôte une vie, a ôté plusieurs la vie à plusieurs personnes et cela doit pousser les autorités à mettre la main sur ces gens» a laissé entendre le porte-parole.

«Nous demandons aux autorités de renforcer la sécurité dans la cité de Médina Baye et environs, car c'est par défaut de sécurité que ces gens sont attaqués devant leur domicile. L'Etat doit veiller à renforcer la sécurité», conseille le Cheikh qui a conclu sa déclaration par des prières pour le repos de l'âme de la victime.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.