Algérie: La poésie populaire, un document relatant les ères historiques successives

Biskra — Les participants au séminaire national sur "L'impact de la poésie populaire (malhoun) dans l'écriture de l'histoire", ont souligné jeudi en clôture de cette manifestation de deux jours, que la poésie populaire constitue "un document relatant les ères historiques successives".

Dans une intervention dédiée à "l'investissement de la poésie populaire dans l'histoire", l'universitaire Chama Derouiche a affirmé que "l'héritage multiculturel dans le domaine de la poésie du Melhoun peut constituer l'une des sources importantes susceptibles de contribuer à écrire l'histoire, à travers sa transmission précise et exacte de faits et d'événements intervenus dans différentes époques et siècles".

Et d'ajouter: "le chercheur en histoire est tenu d'explorer les styles poétiques, retracer leurs trajectoires temporelles et étudier les textes pour arriver à cerner la réalité des circonstances dans lesquelles l'évènement s'est produit", et ce, en plus d'étudier l'aspect technique, esthétique et la puissance des mots".

A ce propos, il a également mis l'accent sur "la nécessité de comprendre le véritable sens du lexique utilisé pour écrire ces poèmes et dont l'essence peut se perdre au fil du temps".

A noter que ce séminaire national de deux jours, tenu dans la salle de littérature Ahmed Réda Houhou de la capitale des Ziban et qui a été organisé par l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) en coordination avec l'Association nationale de la littérature populaire et la direction de la culture de la wilaya de Biskra, a vu la présentation de plusieurs conférences sur la poésie populaire, en plus d'une lecture de poèmes et diverses activités artistiques.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.