Sénégal: Conseil des ministres - Macky Sall veut plus de contrôle et d'évaluation

24 Janvier 2020
communiqué de presse

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé le Conseil des ministres, le jeudi 23 janvier 2020, au Palais de la République.

Le Chef de l'État a, à l'entame de sa communication, informé le Conseil de sa participation, le 18 janvier 2020, à Lomé, au Sommet sur la lutte contre les faux médicaments, puis le 20 janvier, au Sommet Royaume-Uni/Afrique sur l'investissement. À cette occasion, il s'est entretenu avec le Premier ministre britannique, Monsieur Boris Johnson, à qui il a indiqué la volonté du Sénégal d'élargir sa coopération avec la Grande-Bretagne ainsi que la promotion des investissements et des partenariats entre les deux pays.

Le Président de la République a également évoqué sa participation, le 22 janvier, au Forum de Davos, notamment ses interventions à trois panels portant sur la croissance en Afrique, la protection de la biodiversité et le lancement de la plateforme pour la création de 100 millions de Pme en Afrique. Le Chef de l'État a, en outre, rappelé la priorité stratégique qu'il accorde au développement du secteur privé dans le PAP II du PSE afin d'accélérer la croissance économique et la création d'emplois décents et durables.

Il a ainsi demandé au Gouvernement d'intensifier la mise en œuvre du Programme de réforme de l'Environnement des affaires et de la Compétitivité, en veillant particulièrement à l'amélioration soutenue de l'accès au crédit et aux financements, de même qu'à la consolidation des Partenariats public-privé (PPP) autour de projets innovants, créateurs d'emplois et à fort impact économique et social.

À ce titre, il a insisté sur l'impératif de poursuivre et d'accélérer les réformes de simplification et de dématérialisation des procédures administratives visant à asseoir l'accompagnement et le développement optimal du secteur privé, des PME et PMI en particulier.

Le Président de la République a, par ailleurs, indiqué au Gouvernement la nécessité d'assurer l'attractivité durable de nos territoires et l'émergence de pôles économiques compétitifs à travers l'accélération de la territorialisation de la politique industrielle. Il a, dans cet élan, informé de la tenue, le vendredi 24 janvier, d'un Conseil Présidentiel sur le Plan national d'Aménagement et de Développement territorial (PNADT).

Le Chef de l'État a aussi demandé au Ministre de l'Économie, du Plan et de la Coopération de préparer, en relation avec APIX SA, la 14ème Session du Conseil Présidentiel de l'Investissement (CPI) dans le courant du mois du mois de mars 2020.

Le Chef de l'État a, au titre du renforcement de la fonction contrôle dans les Ministères et de la performance de l'action publique, rappelé l'entrée en vigueur, en 2020, de la nouvelle gestion publique caractérisée par l'instauration du budget-programme qui implique : (I) l'optimisation de la dépense publique ; (II) la modernisation intégrale de l'Administration ; (III) l'orientation de l'action publique vers la performance. Il a requis, à cet effet, le renforcement significatif de la fonction contrôle ainsi que l'évaluation systématique des politiques publiques. Le Président de la République a, à ce sujet, demandé à l'Inspection Générale d'État (IGE) de lancer, sans délai, une étude sur l'environnement de contrôle dans les Ministères.

Abordant la gestion du climat social et les affaires intérieures, le Chef de l'État a demandé au Ministre de la Fonction publique et au Ministre de l'Éducation nationale de maintenir un dialogue constructif avec le Collectif des syndicats d'enseignants, notamment ceux regroupés dans le G7.

Il a également instruit le Ministre de l'Éducation nationale de veiller au développement de l'enseignement arabe, en améliorant les conditions pédagogiques des apprenants et le statut des enseignants.

Le Chef de l'État a particulièrement invité le Ministre des Transports terrestres, en relation avec les Ministres chargés de l'Énergie et des Finances, à prendre toutes les dispositions nécessaires au règlement des doléances formulées par les transporteurs routiers d'hydrocarbures.

Le Président de la République a, enfin, demandé au Ministre des Transports aériens et au Ministre du Travail de veiller à la stabilité sociale impérative au niveau de la plateforme aéroportuaire Aibd, en renforçant le dialogue permanent entre les travailleurs, les opérateurs et le gestionnaire des infrastructures et services aéroportuaires.

Au titre des communications :

Le Ministre d'État, Secrétaire Général de la Présidence de la République a fait le point sur le suivi de projets et instructions présidentielles en abordant notamment l'organisation de la première réunion du Conseil de Surveillance de Mca-Sénégal II et du Conseil Présidentiel sur l'Aménagement et le Développement territorial, le baromètre social et le cycle Doing business.

Le Ministre des Finances et du Budget a fait le point sur l'exécution des budgets-programmes.

Le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux et le Secrétaire d'État aux Droits humains ont fait une communication portant sur l'évaluation du Sénégal par le Mécanisme Africain d'Évaluation par les Pairs (Maep), prévue le 30 janvier 2020.

Le Ministre de l'Agriculture et de l'Équipement rural a fait une communication sur la situation de la campagne de commercialisation arachidière.

Le Ministre de l'Environnement et du Développement durable a évoqué la valorisation des déchets, le PSE Vert et le fonctionnement de l'Agence nationale pour la Reforestation et la Grande Muraille verte.

Le Ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l'Aménagement des territoires a abordé les préparatifs du Conseil Présidentiel sur le Plan national d'Aménagement et de Développement territorial.

Le Ministre de la Microfinance et de l'Économie sociale et solidaire a fait le point sur la situation des programmes de financement de son département.

Le Ministre de la Santé a fait une communication sur la situation de l'industrie pharmaceutique au Sénégal.

Le Ministre auprès du Président de la République en charge du Suivi du PSE a fait le point sur les projets prioritaires du PAP II.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.