Afrique: Le 2e vice-président de la CAF souhaite le maintien de la coopération avec la FIFA

Dakar — Le Marocain Fouzi Lekjaa, vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), estime que la coopération entre l'instance africaine et la FIFA, notamment matérialisée par les fonctions dévolues à Fatma Samoura, "doit être maintenue et renforcée".

Mme Samoura a été nommée "déléguée générale de la Fifa pour l'Afrique" en juin dernier. Un poste qu'elle a cumulé avec celui de secrétaire générale de la FIFA.

Un '"accord de coopération" conclu entre l'instance qui dirige le football continental et la FIFA prévoit que Fatma Samoura mène "un audit général" de la CAF à partir du 1er août prochain, pour une durée de six mois.

"Pour moi, et je pense que c'est le cas pour les autres membres du comité exécutif, la coopération avec la Fifa doit être maintenue et renforcée", a déclaré Fouji Lekjaa, par ailleurs président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), dans un entretien avec le site spécialisé "insidewolrdfootball".

Interrogé sur la fin de mission conduite par Fatma Samoura, M. Lekjaa estime que "la collaboration entre la Fifa, la CAF et d'autres confédérations est absolument normale et un processus institutionnel".

"Nous devons profiter de cette opportunité pour progresser rapidement et sûrement afin d'être au sommet du football mondial, la collaboration avec la Fifa n'est pas une question de timing, mais d'évolution", a ajouté M. Lekjaa, président de la Commission des Finances de la CAF.

"Ce partenariat devrait se poursuivre et devenir structurel", a insisté le dirigeant marocain, avant d'ajouter : "Le plus important pour moi, c'est la relation institutionnelle. Quant à la personne, ce n'est pas moi qui décide".

Fouzi Lekjaa a laissé entendre que toutes ces questions devraient être abordées lors du prochain comité exécutif, le 2 février à Maamoura (Maroc).

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.