Ile Maurice: Discours-programme - Les points saillants

Dans son discours, qui a duré environ une heure, Pradeep Roopun a donné une idée de la direction que le gouvernement prendra pendant les cinq prochaines années. Voici quelques mesures à retenir :

Développement maritime

Il semble que le gouvernement est prêt à mettre les bouchées doubles pour accélérer la croissance de l'économie bleue, secteur pauvre en développement concret à ce jour. Un marine biotechnology hub sera créé. Quant à l'aquaculture, elle devrait connaître un nouveau souffle et les pêcheurs pourront avoir accès à des formations. Quel est l'objectif derrière l'annonce de ces mesures ?

«Nous voulons augmenter par cinq l'apport de l'économie bleue au PIB du pays et pour cela plusieurs projets sont en cours sur les court et moyen termes», explique Prem Saddul, Chairman du Mauritius Oceanography Institute. Pour cela, deux centres de pêche semi-industrielle seront mis sur pied et le gouvernement fera l'acquisition de bateaux de pêche semi-industrielle pour explorer nos eaux hors-lagons. «Nous allons redynamiser l'aquaculture d'huître entres autres produits.»

Avec la collaboration de la communauté des pêcheurs, la culture d'algues et de coraux dans nos lagons a déjà démarré pour redonner vie et couleur à la faune et à la flore.

«La production d'électricité à partir des vagues est un gros projet que nous avons démarré. La phase de test a été complétée et nous installons actuellement des prototypes dans certaines régions de l'île», ajoute Prem Saddul.

La biotechnologie marine n'est pas en reste avec des recherches en cours pour l'extraction de certains éléments des éponges de notre océan. Le but est de produire des médicaments.

Création d'un Land Division à la cour Suprême

C'était un des points phares du manifeste électoral de l'Alliance Morisien. Dans le Discours-Programme, Pradeep Roopun a annoncé la création d'un Land Division au sein de la cour Suprême.

Une stratégie nationale d'aménagement du territoire, fondée sur une approche de développement durable de l'utilisation des terres, sera élaborée d'ici 2021.

Dans la foulée, le président a annoncé la création d'une base de données numérique complète et précise concernant l'occupation et l'utilisation des terres à Maurice, et un registre foncier d'Etat mis à jour.

De plus, un nouveau cadre juridique pour l'utilisation et l'aménagement du territoire sera introduit. Finalement, une unité de recherche et de surveillance foncière sera créée pour traiter toutes les questions relatives à la dépossession des terres.

Que pensent Clency Harmon, porte-parole de l'association Justice, réparation et restitution? «C'est bien d'avoir annoncé, mais pour moi c'est toujours de l'effet-d 'annonce. Nous sommes sceptiques. Nous ne savons pas combien de temps cela va prendre. En attendant les terrains continent à être bradés».

Congé maternité rallongé d'un mois

La protection des enfants est une des priorités du gouvernement pour ce mandat. Une unité de dépistage pour assurer une intervention rapide en cas de problème de santé d'un enfant sera mise sur pied. Le tant attendu Children's Bill sera incessamment présenté.

Les femmes et mères ne sont pas en reste. Un congé parental d'un mois sera introduit en plus des 14 semaines de congé maternité accordées à la mère. En ce qui concerne la violence domestique, des mesures seront prises pour protéger la mère et l'enfant. Ils auront droit à plus de soutien, ce qui inclut une assistance juridique.

Pour Rita Venkatasamy, l'Ombudsperson for Children, la protection des enfants dès le plus jeune âge est une bonne mesure. «Le gouvernement fait de la protection des enfants une priorité. D'autres mesures dans d'autres secteurs auront aussi un impact sur le bon développement de l'enfant dont l'approvisionnement en eau à Rodrigues où même des shelters pour enfants ont difficilement accès à l'eau potable.» Les mesures préconisées pour la protection de l'environnement et des plages auront selon elle un effet positif sur le développement des enfants du pays.

Installation de panneaux solaires

Afin de renforcer le réseau électrique, le gouvernement encouragera la production d'énergie à base de bagasse. Le président a aussi parlé de l'installation de panneaux solaires par les ménages, les bâtiments publics, les petites et moyennes entreprises, les ONG, les coopératives ainsi que les petits exploitants et les éleveurs.

Afin de réduire la dépendance aux énergies fossiles, le gouvernement envisage de mettre en œuvre un projet de valorisation énergétique des déchets et développera un cadre pour encourager l'utilisation des véhicules électriques.

Nouveaux marchés touristiques ciblés

En ce qui concerne le tourisme, le gouvernement a prévu de réorganiser l'ensemble de l'industrie. Cela sera fait avec la participation de tous les acteurs du secteur. De nouveaux marchés seront ciblés et les marchés traditionnels seront consolidés. Le tourisme vert et culturel sera aussi à l'agenda du nouveau gouvernement.

Sollicité, Jean-Michel Pitot, président de l'Association des restaurateurs et hôteliers de l'île Maurice (AHRIM), ces décisions étaient attendues depuis longtemps. Toutefois, il regrette que rien n'ait été annoncé en ce qui concerne l'ouverture de l'espace aérien. «Mais comme le gouvernement semble vouloir travailler avec toutes les parties concernées, nous serons en mesure d'aborder la question avec le ministre» a-t-il rajouté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.