Maroc: Le 31ème MIM se fixe de nouveaux défis

La 31e édition du Marathon international de Marrakech ouvrira le bal des compétions sportives organisées par la ville ocre en 2020. Un événement qui revêt un caractère particulier du fait qu'il rassemble un très grand nombre d'athlètes venus des quatre coins du globe.

Le nombre des participants à cette édition dépasse les 13.000 coureurs, et c'est là une première réussite pour les organisateurs. Pour ce qui est des préparatifs, Mohamed Knidiri, directeur du MIM et président de l'Association Le Grand Atlas, assure que toutes les dispositions ont été prises pour réussir cette édition et tenter de faire mieux que les précédentes.

Côté sportif, 13.000 coureurs sont attendus pour cette année, dont 75 top runners qui tenteront de l'emporter et pourquoi pas battre le record que détient depuis 2013 Stephen Tum (2h06 min 35).

Pour ce qui est du semi-marathon, les athlètes marocains, hommes et dames, sont comme d'habitude les grands favoris. En effet, ils dominent cette compétition depuis le début.

Concernant le circuit, il a été légèrement modifié pour permettre une course rapide tout en mettant en exergue les atouts de la ville ocre, puisqu'il fera pratiquement le tour de toute la Médina et longera les remparts, traversant les jardins et palmeraies qui font la beauté de Marrakech.

Et comme à l'accoutumée, une course de trois km est programmée pour les enfants âgés de 10 à 13 ans, une manière de leur faire découvrir le goût de l'effort physique et de leur donner l'occasion, l'espace d'une course, de vivre de bons moments aux côtés de leurs idoles.

Placée sous le Haut patronage de S.M le Roi Mohammed VI, la 31ème édition du MIM coïncidera avec une journée sans voiture, et ce pour attirer l'attention sur l'importance de préserver l'environnement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.