Maroc: Débats sur le rôle des anciennes bibliothèques dans la documentation civilisationnelle et culturelle du Sahara marocain

Le rôle des anciennes bibliothèques dans la documentation civilisationnelle et culturelle du Sahara marocain a été au centre d'un débat, mercredi à Dakhla, à l'occasion du troisième moussem annuel de l'Association Haibelti du patrimoine et de l'histoire.

Initiée en partenariat avec l'Association Joud de l'éducation, de la culture et du sport, la direction régionale de la culture de Dakhla-Oued Eddahab et les conseils locaux des oulémas d'Oued Eddahab et d'Aousserd, cette manifestation s'assigne pour objectifs de mettre la lumière sur les anciennes bibliothèques dans les provinces du Sud du Royaume à même de valoriser le patrimoine et les manuscrits de la région.

Organisé à l'occasion du 76ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l'indépendance sous le signe "Les anciennes bibliothèques au Sahara: méthodologies et approches", ce moussem annuel a pour finalité d'encourager la réalisation des recherches et études en vue d'enrichir les aspects patrimoniaux, historiques et scientifiques dans la région. Dans une allocution lue au nom de l'Association Haibelti du patrimoine et de l'histoire, Mohamed El Mamoune Haibelti a souligné que l'association est fortement impliquée dans ce domaine, vu qu'elle gère la bibliothèque de Zaouiya Cheikh Mohamed Abd Alkader Haibelti, figurant parmi les édifices qui regorgent d'un patrimoine culturel et scientifique remontant à deux siècles.

Il a aussi relevé la nécessité d'établir une coopération avec la direction de la culture et de signer des partenariats avec plusieurs acteurs associatifs et institutionnels au service du patrimoine dans la région.

Dans une allocution lue en son nom, le directeur régional de la culture, Mamoune El Boukhari, a indiqué que le Sahara regorge d'un patrimoine riche et ancestral remontant à des centaines d'années et renferme également de précieux trésors.

En marge de cette manifestation culturelle, une session de formation sur "Les techniques du manuscrit: les bases théoriques et les moyens d'application", encadrée par Khalid Zahri, enseignant chercheur à la Faculté Oussoul Eddine de Tétouan relevant de l'Université Abdelmalek Essaadi, a été organisée au profit d'un aréopage d'intellectuels, d'acteurs de la société civile et des universitaires et chercheurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.