Madagascar: Aide aux sinistrés - Andry Rajoelina sur le front

Le Chef de l'État a conduit les secours aux victimes des intempéries, dans la région Boeny, hier. Il a lui-même mené une opération de sauvetage des sinistrés, à Mahajamba.

Dans le feu de l'action. Tranchant avec la classique remise de dons précédée de discours de soutien aux sinistrés, ou le survol des zones dévastées, ou encore, la constatation sur terrain des dégâts, Andry Rajoelina, président de la République, a littéralement prêté main forte aux équipes de secours aux victimes des intempéries, dans la région Boeny, hier.

Suite aux fortes pluies qui ont déclenché des inondations submergeant plusieurs districts du pays, cette semaine, le Chef de l'État est descendu sur terrain pour évaluer les dégâts et apporter des vivres et les premières aides aux sinistrés.

Accompagné du général Richard Rakotonirina, ministre de la Défense nationale, le locataire d'Iavoloha a démarré son périple par trois localités dans la région Boeny, à savoir Mahajamba, Maevatanana et Mitsinjo.

Loin de s'être déplacé pour juste être au chevet des sinistrés, Andry Rajoelina a mené lui-même les opérations de secours, dans certains villages.

À bord d'une vedette rapide, le Président de la République, à la tête des équipes de sauveteurs, a arraché plusieurs dizaines de personnes de l'emprise des eaux. Cela a été le cas, notamment, dans la localité de Mahajamba, où plusieurs familles, notamment, des enfants ont été évacuées par le biais de la vedette présidentielle.

Protéger et sauver

Le Président est la première autorité étatique à s'être rendue à Mitsinjo, où près d'une vingtaine de personnes ont été emportées par les eaux, mercredi. Il est également, le premier Chef d'État à s'y être rendu depuis quelque cinquante ans.

« Il appartient à l'État de protéger et de sauver sa population. C'est dans les moments difficiles, également, qu'on reconnait les vrais amis », sont les mots de l'homme fort de l'État, durant sa tournée d'hier.

Des vivres, des médicaments, du matériel de purification d'eau, ainsi que des éclairages à l'énergie solaire ont été remis par la délégation présidentielle, hier. Cette tournée des zones sinistrées, a permis, par ailleurs, au Chef de l'État de constater l'étendue des dégâts, mais aussi, de voir de lui-même la détresse des victimes.

Plusieurs centaines de familles, pataugent toujours dans les eaux, ou se réfugient tant bien que mal sur les toitures, souvent en chaume, des maisonnettes. Dans certaines localités, pourtant, les pluies ont repris de plus belle en soirée.

Au regard de la consigne présidentielle d'hier, l'urgence est de porter secours aux personnes encore emprisonnées des eaux. Le Chef de l'État a ordonné que toutes les vedettes rapides à disposition et les hélicoptères soient mobilisés pour évacuer les personnes dans les zones inondées.

Il a également promis l'appui étatique aux sinistrés afin qu'ils puissent reprendre rapidement une vie normale. Semences, engrais et aliments pour les animaux d'élevage seront également, mis à disposition pour que les agriculteurs et éleveurs puissent reprendre rapidement leurs activités.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.