Madagascar: Norbert Lala Ratsirahonana - « Contribution de l'AVI pour la mise en place de ce pouvoir »

Retour sur la scène politique du président national de l'AVI, du moins avec le congrès national de son parti.

Comme c'est déjà annoncé, le parti « Asa Vita no Ifampitsarana » (AVI) a tenu son congrès national hier, au Carlton. Les 90 maires ainsi que les conseillers municipaux élus de ce parti ont été présents lors de ce congrès.

Sans parler des autres responsables de l'AVI. Lors de son allocution, le président national de ce parti a notamment déclaré que « le parti AVI existe bel et bien ». Visiblement pour donner la réplique à ses détracteurs.

En outre, il a déclaré qu'il faudrait laisser de côté les calomnies et les diffamations, on devrait penser plutôt au développement du pays, et d'ajouter que ce soit du côté du pouvoir que de l'opposition.

Dérives politiques. En marge de ces assises nationales, le fondateur de ce parti Norbert Lala Ratsirahonana a tenu une conférence de presse. Il a ainsi déclaré que « l'AVI a apporté son concours pour la mise en place de ce pouvoir ».

Tout en soulignant au passage que ce parti ne va pas manquer également de donner son avis sur les affaires nationales.

A la question des journalistes sur ce qu'on qualifie de retournement de veste de ce parti, Norbert Lala Ratsirahonana a fait savoir que ce sont les dirigeants qui font des dérives politiques notamment dans leur gouvernance.

Et d'enchaîner que « si les dirigeants ont suivi mes conseils, le pays ne serait pas là où il en est ». Mais ce qui n'est pas l'avis de ses détracteurs.

Sphère du pouvoir. Sur un tout autre sujet, s'il va toujours rester dans la sphère du pouvoir, autrement dit en tant que conseiller spécial du Président de la République, il a tout simplement répondu que ce « n'est plus de mon âge ».

Toutefois, a-t-il dit, cela n'empêche pas qu'on se contacte au cas où il y a des idées à émettre. A propos du remaniement, le président national a souligné que son parti est partant au cas où il est sollicité, dans le cas contraire, il n'y voit pas d'inconvénient. Du moins, c'est son avis.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.