Madagascar: Tsimihole présente un album numérique

Incontournable le registre de la musique traditionnelle, Tsimihole nous revient avec un renouveau dans l'air du temps.

Au bout d'une bonne trentaine d'années passées à enchanter aussi bien la scène nationale que la scène internationale de sa musique. Tsimihole continue à fédérer plusieurs générations à jouir des splendeurs des mélodies du terroir malgache.

L'un des fiers représentants de la musique traditionnelle nationale, le groupe emmené par l'émérite Tovondrafale Tsimihole nous revient ainsi plus dynamique que jamais avec un projet inédit et innovant.

Un album numérique à la portée de tous les mélomanes et ce peu importe où ils se trouvent dans le monde, c'est ce que Tsimihole vient de sortir.

Regroupant dix de ses plus grands tubes, dont l'incontournable et intemporel « Mainty 'ty lamba e », cet album est disponible à partir de ce jour sur les plateformes de streaming iTunes, Cdbaby, Deezer et Spotify pour ne citer qu'eux.

« Au bout de trente ans de carrière, on avoue avoir toujours eu du mal à conquérir le marché et ce depuis l'époque des K7.

C'est pourquoi on a décidé de passer par internet, afin de mieux élargir nos horizons, mais surtout pour mieux conquérir la scène internationale. Ce n'est pas une mince affaire que d'en arriver là, mais ça nous tenait à cœur » évoque Tsimihole.

Un nouveau départ

Privilégiant ainsi surtout les férus de « world music » partout dans le monde, cet album, que vient de sortir Tsimihole, est disponible sur ces plateformes, moyennant 10$ soit 1$ pour chaque chanson si vous souhaitez n'en acheter qu'un. Tsimihole de rajouter « On ne pouvait pas se voiler la face, il est de plus en plus difficile actuellement de produire un album sous sa version physique, surtout pour des groupes comme nous.

Pour nous la vente en ligne de nous œuvres s'affirme ainsi comme plus sûre ». Marquant ainsi un genre de nouveau départ pour le groupe, cet album illustre aussi son dévouement à perpétuer sa passion pour les mélodies du Sud.

Que ce soit à travers le « Banaike », le « Ara-dringa » ou le « Tsikidola », des rythmes originaires de sa région natale, les compositions de Tsimihole transcendent.

Également à l'origine du festival des musiques du terroir « Rebeke » dans la région du Tsihombe, Tsimihole s'affiche désormais avec des musiciens d'un grand dynamisme, à savoir Dads à la basse, Nirina Ralambomanana au clavier, ainsi que les frères Rabarisoa respectivement à la guitare et à la batterie.

Il sera à nouveau en scène à l'Is'Art Galerie Ampasanimalo vers la fin du mois de mars et à l'affiche du concert classique de midi de Madagascar Mozarteum à l'Institut français de Madagascar Analakely le 10 juin.

L'occasion pour lui d'honorer encore plus la musique traditionnelle dans un cadre qui lui est inédit. En outre, un nouvel album est aussi en gestation ; il est prévu sortir au courant de cette année.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.