Madagascar: Inondations, éboulements - Etat de sinistre national déclaré

Photo d'Illustration - Une section de la route emportée par les inondations dans le district de Maroanstetra, dans le nord-est de Madagascar, après le débarquement de la tempête tropicale Eliakim sur la nation insulaire

Face à l'ampleur des dégâts, un Conseil du gouvernement exceptionnel a été organisé hier au Palais de Mahazoarivo.

Plus de 80 000 sinistrés. Tel est le bilan, pour le moment provisoire, du passage d'une circulation dépressionnaire dans le Canal de Mozambique ayant provoqué de fortes intempéries à Madagascar cette semaine.

Un bilan très lourd qui risque de s'alourdir au fur et à mesure de l'arrivée des informations venant des régions. De sources officielles, sept régions ont été sévèrement frappées.

En effet, les inondations, les éboulements de terrains, les coupures de routes et la rupture de digues ont fait d'énormes dégâts notamment dans les régions Sofia, Alaotra Mangoro, Boeny, Betsiboka, Melaky, Analamanga et Diana.

Le bilan provisoire fait état de 21 morts et 20 personnes portées disparues. Face à l'ampleur des dégâts, le Gouvernement a déclaré hier l'Etat de sinistre national.

La décision a été prise au cours d'une réunion d'urgence du Conseil National de Gestion de Risques et Catastrophes dirigée par le Premier ministre Ntsay Christian qui s'est déroulée hier au Palais de Mahazoarivo.

Le décret y afférant a été pris lors d'un Conseil du gouvernement exceptionnel. Face à cette situation, le Gouvernement fait appel à tous les acteurs nationaux et les partenaires internationaux à venir en aide au peuple malgache pour mener des activités d'aides d'urgence, relèvement précoce, la réhabilitation et la reconstruction.

Vérification et contrôle des prix. Afin d'évaluer les besoins d'urgence, des actions de survol des régions touchées ont été effectuées, notamment par l'Armée depuis jeudi dernier.

Depuis, des hélicoptères, des camions et des bateaux ont été mobilisés pour acheminer entre autres, des tentes, des vivres, des kits de traitement d'eau, des médicaments et des kits de survie.

Pour permettre la reprise dans les plus brefs délais de la circulation des biens et des personnes, le Premier ministre Ntsay Christian a donné des instructions aux membres du gouvernement concernés afin d'accélérer la réhabilitation des routes nationales.

Le Ministère du Commerce quant à lui, a aussi reçu la consigne d'assurer une mission de vérification et de contrôle permanente auprès des distributeurs des produits de premières nécessités afin d'éviter toute activité de spéculation qui risque de provoquer la hausse des prix sur les marchés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.