Tunisie: Ligue des champions - Espérance-Eaja Radès

25 Janvier 2020

Même si beaucoup de calcul tient encore la route concernant le passage aux quarts de finale, le duel de ce soir entre l'Espérance et le Raja sera forcément très ouvert.

L'Espérance ne compte plus les points susceptibles d'être glanés pour garantir le passage au tour suivant de la Ligue des champions.

D'aucuns parlent d'une victoire aujourd'hui face au Raja Casablanca à Radès qui permettra aux «Sang et Or» de faire de leur dernier match contre la JSK en Algérie une simple formalité.

Mais tout cela n'effleure même pas l'esprit des joueurs et de la large famille espérantiste qui ne peuvent être satisfaits que par la victoire et rien que la victoire que ce soit ce soir ou pour le compte de tous les matches à venir.

A l'Espérance, on est forcément persuadé que, plus que toute autre chose, c'est le prestige du champion d'Afrique qui se doit d'être toujours défendu pour prouver à tout le monde qu'on ne badine pas avec la notoriété.

Et c'est ainsi que le rouleau compresseur espérantiste qui a atteint son plein régime doit continuer à carburer au même rythme même si le Raja est un illustre client qui impose le respect et qui garde intactes toutes ses chances d'effacer sa défaite de l'aller à Casa (0-2).

En effet, l'Espérance aura à continuer sa marche victorieuse en défiant formidablement le calendrier fou des rencontres dont les intervalles ne dépassent plus les trois ou quatre jours.

D'ailleurs, à ce propos, il est devenu monotone, voire inutile, d'aborder le problème de la fatigue des joueurs qui n'en est plus un grâce à la richesse de l'effectif et à l'excellente préparation physique de tout le groupe mis à la disposition de Mouîne Chaâbani.

Il suffit de voir le rythme qu'impose l'Espérance à ses adversaires à chaque rencontre pour se rendre à cette évidence.

Les mêmes, à l'œuvre

Ce soir, l'Espérance pourra jouer sur sa vraie valeur sans avoir à batailler pour déverrouiller la défense du Raja pour la simple raison que les Marocains seront intéressés par la victoire tout autant que l'Espérance.

Les «Rajaouis» aspirent à la victoire pour garantir leur visa pour le tour suivant, surtout que, dans le cadre de l'ultime journée de la phase des poules, ils recevront les modestes Congolais de Vita Club à Casa samedi prochain.

Car il ne faut pas oublier que, mathématiquement, la JSKabylie peut toujours leur ravir le droit de passage au prochain tour si elle gagnait ses deux matches contre Vita Club (aujourd'hui) et l'Espérance, samedi prochain également.

Tout cela pour dire que le duel EST-Raja sera ouvert et sans privilège aucun pour la prudence exagérée ni par les «Sang et Or» ni par les «Rajaouis».

De plus, les Marocains veulent rendre la monnaie de la pièce après l'affront qu'ils ont spectaculairement subi à l'aller devant leur superbe public le 30 novembre dernier.

Pour tenter de damer le pion encore une fois au Raja, Mouine Chaâbani, le coach «sang et or», reconduira à un ou deux éléments près la même équipe qui impressionne ces derniers temps. Seuls un ou deux joueurs seront en ballottage.

Du coup, la formation probable sera composée de Moez Ben Chrifia, Iheb Mbarki, Elyès Chetti, Abdelkader Badrane, Mohamed Ali Yaâcoubi, Mohamed Ali Ben Romdhane (ou Bonsu Kwamé), Fusseini Coulibaly, Bilel Ben Saha, Brahim Ouattara (Yassine Khénissi), Hamdou El-Houni et Abderraouf Benguith.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.